Jurassic World

Synopsis :

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing (Bryce Dallas Howard), sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady (Chris Pratt) et sa cool attitude.

Bryce Dallas Howard, Chris Pratt, Nick Robinson & Ty Simpkins

Le saviez-vous ? :

  • Le film devait s’appeler « Jurassic World : Extinction ».
  • Il s’agit du quatrième volet de la série cinématographique « Jurassic Park », librement adaptée des romans du romancier Michael Crichton.

Ma critique :

On retrouve tous les ingrédients qui ont fait la réussite de cette franchise ; tout est là ! S’il n’atteint pas les hauteurs des premiers films de Steven Spielberg, cet opus est réussi. L’histoire n’est pas très originale, mais elle se suffit à elle-même. L’atmosphère à la fois merveilleuse (lorsque l’on voit des dinosaures inoffensifs) et inquiétante (pour les dinosaures prédateurs) est très bien réalisée. Bon, on ressent quand même l’objectif un peu simpliste de vouloir faire plus spectaculaire que les précédents volets (un dinosaure plus terrifiant, plus grand, plus dangereux) mais on ne peut pas dire que le spectacle n’est pas au rendez-vous. Certains peuvent trouver que l’histoire manque d’originalité , notamment sur l’écriture des personnages ; surtout les enfants qui sont des archétypiques des personnages du genre.

Omar Sy

Le casting est plutôt bon : si Vincent d’Onofrio joue un méchant assez caricatural, Chris Pratt colle très bien à son personnage et qu’il se débrouille toujours aussi dans des films d’actions et Bryce Dallas Howard incarne son personnage d’une manière correcte. Nick Robinson et Ty Simpkins sont plutôt naturels dans les rôles des enfants ainsi que notre Omar Sy national et il est bon dans la peau de son personnage, bien qu’anecdotique au final, reste sympathique.

Le scénario propose cependant des choses intéressantes, ce n’est pas qu’un simple hommage de 2h. Le discours sur la génétique et le « dressage » des raptors sont deux atouts majeurs dans la trame, la morale sur les dangers de la modification de la génétique est très intéressante, cependant le discours sur la famille vu et revu lui est déplorable malheureusement.. La conception du parc et des attractions c’est du fun à l’état pur, on s’éclate vraiment. Les effets visuels du film sont magnifiques et donnent droit à des scènes d’action d’une grande qualité dont un final avec un combat de dinosaures absolument très impressionnant est c’est en cela que le résultat est réussi parce qu’on fond c’est ce qu’on attend d’un film avec des dinosaures donc on peut dire qu’il a rempli son contrat !

Pour conclure, « Jurassic World » est un bon divertissement qui nous divertit malgré un début laborieux.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s