Queen & Slim

Synopsis :

En Ohio à la suite d’un rendez-vous amoureux, deux jeunes afroaméricains (Daniel Kaluuya & Jodie Turner-Smith) qui se rencontrent pour la première fois, sont arrêtés pour une infraction mineure au Code de la route. La situation dégénère, de manière aussi soudaine que tragiquement banale, quand le jeune homme abat en position de légitime défense le policier blanc qui les a arrêtés.
Sur la route, ces deux fugitifs malgré eux vont apprendre à se découvrir l’un l’autre dans des circonstances si extrêmes et désespérées que va naître un amour sincère et puissant révélant le coeur de l’humanité qu’ils partagent et qui va changer le reste de leurs vies.

Daniel Kaluuya & Jodie Turner-Smith

Le saviez-vous ? :

  • La réalisatrice Melina Matsoukas avait travaillé avec Beyoncé sur ses clips et ses tournées.
  • En plus d’être un des acteurs principaux, Daniel Kaluuya est aussi un des producteurs du film.

Ma critique :

Si le film souffre parfois d’un aspect démonstratif, l’ensemble du film est vraiment une réussite et c’est pétri de qualités pour raconter une cavale américaine qui n’est pas seulement un Bonnie & Clyde noir, loin de là. C’est avant tout une épopée romantique, à l’ère de Tinder, une oeuvre lyrique déguisée en road movie ! Il faut l’avouer : c’est un premier long-métrage puissant tant par la charge émotionnelle qui est porté tout le long que la magnifique mise en scène. Le thème du racisme et de la violence policière n’est pas nouveau au cinéma, qui est traité de plus en plus aux US, mais la réalisatrice réussit ici à apporter quelque chose de neuf au genre puisqu’elle mélange tout au long des 2h10 plusieurs genres : le thriller, le drame, le road-movie et le film romantique ; tout ce mélange est osé et brillamment construit.

Jodie Turner-Smith

Si la jeune actrice Jodie Turner-Smith est excellente dans son premier rôle au cinéma et s’en sort très bien, c’est Daniel Kaluuya qui sort du lot et nous offre une performance vraiment magistrale et prouve que c’est un des acteurs qui monte de plus en plus à Hollywood.Ce beau duo de cinéma entre un « Thelma et Louise » contemporain et un « Bonnie and Clyde » black et sans le vouloir, illumine l’écran.

La qualité du scénario est très bien construite car il y a une vraie écriture travaillée des deux personnages, qui apparaissent très attachants et permet de donner encore plus de résonance à la scène finale. On est convié à une ballade criminelle et amoureuse à travers les Etats-Unis, une ballade filmée avec brio et c’est dommage de passer à côté de ce très beau film puisqu’il faut donc encourager ce cinéma à la fois engagé et divertissant qui sait être exigeant. Quand à la puissance du propos, la clairvoyance du public suffit à comprendre où la réalisatrice voulait en venir et possède un vrai regard de cinéaste engagé. Pour moi, c’est une première découverte aussi nécessaire que passionnante à voir !

Pour conclure, « Queen & Slim » est un très beau film fort, politique et romantique à découvrir d’urgence !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s