Le Prince oublié

Synopsis :

Sofia, 8 ans, vit seule avec son père (Omar Sy). Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia (Sarah Gaye) rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.

Omar Sy

Le saviez-vous ? :

  • L’actrice Bérénice Bejo tourne une fois de plus sous la direction de son mari Michel Hazanavicius après 5 films.

Ma critique :

Le thème du parent déboussolé par le changement de sa progéniture est très bien dépeint ici avec, de plus, une grande originalité de mise en scène, puisque l’on va constamment naviguer entre la réalité et le monde imaginaire féerique représentant les pensées de cette fillette. Le passage de l’enfance à l’adolescence de notre jeune héroïne est décrit avec finesse dans cet univers parallèle, un monde fascinant et coloré qui rappelle beaucoup le cinéma de Tim Burton ! Lorsque l’adolescence pointe le bout de son nez, le monde imaginaire va devenir chaotique, la comparaison entre l’univers fictif et réel est traitée de façon assez originale mais je reproche au film un manque d’émotions puisqu’on ne s’attache pas réellement aux personnages et il rate ce rendez-vous malheureusement..

François Damiens & Omar Sy

Une fois de plus, Omar Sy offre une très bonne prestation dans le rôle du papa protecteur et déboussolé par le passage à l’adolescence de sa fille. Bérénice Bejo a un bon rôle de la voisine qui va aimer Omar Sy tandis que François Damiens est à la fois très drôle et touchant.

On n’est pas toujours dans le fantastique du conte, ce qui rendrait le film exclusivement réservé aux enfants. La réalité, ou ce que le rêve donne à croire qu’il est vécu, explore les méandres de notre cerveau. Malheureusement, mis à part cette réalisation insolite intéressante, l’histoire en elle-même reste assez mièvre sans véritablement passionner mais le film va émerveiller les enfants.

Pour conclure, « Le Prince oublié » est un joli conte pour petits et grands malgré des maladresses.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s