Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

Vous connaissez l’histoire du flic, de l’oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ?
BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE D’HARLEY QUINN) est une histoire déjantée racontée par Harley (Margot Robbie) en personne – d’une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis (Ewan McGregor), l’ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz (Chris Messina) décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse (Mary Elizabeth Winstead), de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

Margot Robbie & Ewan McGregor

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit d’un spin-off de Suicide Squad, centré sur le personnage d’Harley Quinn.
  • Cathy Yan est la première femme asiatique à mettre en scène un film de super-héros.
  • Margot Robbie est également la productrice du film.

Ma critique :

La réalisatrice Cathy Yan fait donc preuve d’un certain talent derrière la caméra pour son tout premier blockbuster ; on peut dire que c’est un divertissement inégal mais plutôt généreux pour ma part.. On rentre donc très rapidement dans le vif du sujet à la faveur d’un scénario bien mince mais relativement suffisant pour l’occasion, malgré tout, ça manque fatalement quelque peu d’enjeu. L’unique intérêt ici réside dans la folie du personnage et ses délires.. Je vais être honnête, on nous as vendus aussi une sorte de team féminine à la Suicide mais il faudra attendre les dernières minutes du métrage pour assister à cela. On a aussi compris le message féminin « girl power » et il n’est pas amené de façon qu’on attendait..

Margot Robbie

Le casting est réussi, en tête Margot Robbie : il faut le dire, elle est très bien en Harley Quinn tandis que la belle Mary Elizabeth Winstead campe un personnage badass à souhait mais sous-exploitée mais c’est Ewan McGregor qui déçoit tant il surjoue à mort..

Le film joue d’une manière peu habilement avec le procédé du retour en arrière. Si on aurait pu espérer encore plus de folie, le film fonctionne bien avec ses éclairs de violence, son humour loufoque et son côté féministe post MeToo.  La mise en scène quant à elle connaît ses moments de gloire lorsque les séquences d’actions arrivent ! Honnêtement, la direction artistique est assez réussie qui apporte vraiment une réelle personnalité à l’ensemble. Cela dit, le côté pop coloré et lumineux est là pour cacher les lacunes du scénario qui avouons-le, sont parfois risibles..

Pour conclure, « Birds of Prey » est loin d’être parfait avec toutes ses maladresses mais le résultat vaut le coup d’oeil.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s