Marie-Francine

Synopsis :

Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine (Valérie Lemercier) doit retourner vivre chez ses parents (Hélène Vincent & Philippe Laudenbach)… à 50 ans ! Infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’ils vont lui faire tenir, qu’elle va enfin rencontrer Miguel (Patrick Timsit). Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu’elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question…

Philippe Laudenbach, Valérie Lemercier & Hélène Vincent

Le saviez-vous ? :

  • C’est le cinquième long-métrage de Valérie Lemercier qui ne s’est jamais éloigné des comédies françaises.
  • Ce n’est pas la première fois où une comédie française aborde des enfants « âgés » vivant chez leurs parents.

Ma critique :

C’est un retour réussi de Lemercier au grand écran et signe une comédie française bien plaisante, qui n’est pas spécialement originale mais elle fait un bien fou. Un film attendrissant et drôle entre comédie et romance. L’âge de la cinquantaine et les parents sont les sujets principaux de ce cinquième long métrage. Même si on n’évite pas certains clichés, je trouve que Lemercier réussit à faire une satire de la bourgeoisie sans se moquer méchamment et elle le fait d’une manière très subtile ! Sous couvert d’humour, j’ai trouvé qu’elle nous parle très bien de la crise de la cinquantaine de certains, de la vie, implacable, qui fait et défait les familles, de la vieillesse et ses petits arrangements. Les dialogues sont particulièrement soignés et la mise en scène est agréable même si elle est sans surprises.

Valérie Lemercier

Valérie Lemercier est à la fois vraiment hilarante et touchante dans un double rôle puisque cette Marie-Francine a une soeur jumelle (qui m’a fait penser à son rôle de Dame Béatrice dans « Les Visiteurs »). Patrick Timsit est excellent dans la peau de Miguel et c’est la première fois que je le vois tendre dans un film. Hélène Vincent et Philippe Laudenbach sont formidables dans le rôle des parents  bourgeois, ils frôlent la caricature mais ne tombent jamais dedans !

L’aspect romantique est traité de manière originale sans aucune vulgarité (ce qui est rare de nos jours) et le retour chez les parents est observé avec ce qu’il faut de finesse sans jamais tomber dans l’outrance. On ne voit pas le temps passer au gré de quelques bons éclats de rires et une bonne humeur constante et communicative. On passe un très bon moment et c’est un grand plaisir de retrouver Valérie Lemercier en grande forme !

Pour conclure, « Marie-Francine » est une bonne comédie tendre, drôle, pleine de fraîcheur et qui fait du bien !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s