Victoria

Synopsis :

Victoria Spick (Virginie Efira), avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent (Melvil Poupaud) et Sam (Vincent Lacoste), un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime. Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.

Virginie Efira & Melvil Poupaud

Le saviez-vous ? :

  • Le film a ouvert La Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2016 où il a reçu un accueil très chaleureux de la part des Festivaliers.
  • C’est le deuxième long-métrage de la réalisatrice française Justine Triet
  • Le film a été nommé cinq fois aux Césars 2017

Ma critique :

Sous ses airs de Bridget Jones à la française, « Victoria » se révèle dans un premier temps un film comique qui fonctionne vraiment du début à la fin avec des scènes extrêmement cocasses et des situations qui sont assez jubilatoires mais le drame n’est jamais loin. Une des réussites du film est que la cinéaste arrive dans son film en passant en un claquement de doigt au drame avec une petite touche de comédie et une belle grâce qui rend cette comédie vraiment charmante. L’humour presque noir tend la perche à des moments tendres, des moments d’abandon et de faiblesse assez touchants qui plongent les personnages dans une certaine fragilité où on retrouve la patte du cinéma de Woody Allen.

Virginie Efira & Melvil Poupaud

Virginie Efira tire son épingle du jeu dans le rôle principal et trouve un de ses meilleurs rôles au cinéma et ce n’est que le début de sa collaboration avec la cinéaste. Dans ce rôle particulier, Vincent Lacoste est impeccable en tant que sauveur inespéré tandis que Melvil Poupaud est vraiment excellent.

Les dialogues sont surement le plus gros point fort de ce long-métrage. Chaque phrase ajoute humour et fragilité à cette histoire touchante et joyeuse. Je trouve qu’il y a toujours une distanciation ironique, même au plus fort des passages basculant dans la plus pure comédie romantique, qui crée un décalage comique. La caméra suit Virginie Efira partout, au rythme effréné de la vie de Victoria. Justine Triet filme à merveille le quotidien de cette femme moderne, avocate de profession et seule avec deux enfants à charge, qui semble avoir une montagnes de problèmes sur le dos et qui gère comme elle le peut sa vie et ses soucis. C’est donc un très beau portrait de femme !

Pour conclure, « Victoria » est une comédie burlesque, pétillante et inattendue, qui se révèle être d’une incroyable justesse, servie par une excellente Virginie Efira.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s