Les Frères Sisters

Synopsis :

Charlie (Joaquin Phoenix) et Elie (John C.Reilly) Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents… Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Joaquin Phoenix & John C.Reilly

Le saviez-vous ? :

  • C’est le premier film tourné intégralement en langue anglaise de Jacques Audiard qui a adapté le roman de Patrick DeWitt
  • Ce film marque les retrouvailles entre Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed après leur précédente collaboration pour l’excellent Night Call
  • Le film a remporté 4 Césars en 2019 : meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleur son et meilleurs décors

Ma critique :

Ce qui est vraiment formidable dans ce film est qu’on a affaire à un western et un vrai film personnel puisqu’on retrouve l’univers de Jacques Audiard : des personnages en marges ayant un rapport très particulier avec la violence, à la filiation, et dans ce film, il ajoute le thème de la fratrie. De plus, il renverse tous les codes du western et s’intéresse tout particulièrement à ses personnages ! Le réalisateur que l’on savait déjà talentueux démontre une fois de plus l’étendue de son talent en filmant à merveille chaque seconde de son long-métrage. Chaque plan est pensé, réfléchi et sublimé par la caméra. Dans la même idée, la gestion de la photographie est magnifique et met pleinement en valeur la beauté naturelle des Etats-Unis faisant vivre son western jusqu’au bout du film. Le scénario constitue également une des plus grandes qualités du film, on nous emmène donc suivre l’histoire de ces deux frères sans jamais nous ennuyer. L’histoire et les péripéties qui la ponctue sont toujours là pour rajouter un intérêt certain au film.

Jake Gyllenhaal

Pour la première fois, le cinéaste dirige des comédiens américains et honnêtement, le casting est vraiment magistral : à commencer par les deux frères mercenaires, incarnés à merveille par John C.Reilly et Joaquin Phoenix ; dont le premier trouve son meilleur rôle au cinéma ! Jake Gyllenhaal et Riz Ahmed sont eux aussi parfaits dans leurs rôles respectifs.

Néanmoins, là où le film se sublime le plus c’est sans aucun doute dans l’écriture de ses dialogues. Je n’ai pas lu l’oeuvre de fiction dont le long-métrage est tiré donc je ne saurais en juger la qualité mais Jacques Audiard se pose en digne héritier de son père dans l’écriture de dialogues crus et percutants. La composition de Desplat est absolument fantastique et emmène tout le monde au fin fond de l’Ouest sauvage à chaque instant. J’aime beaucoup que le film me surprenne car il m’emmène complètement à part, dans une magie, dans un conte fraternel superbe et la fin est absolument sublime !

Pour conclure, « Les Frères Sisters » est le film le plus glaçant d’Audiard. Grâce à la finesse de son propos, le film est un solide western brutal, à la fois chaleureux et impitoyable.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s