Harry Potter et les reliques de la mort – partie 1

Synopsis :

Le pouvoir de Voldemort (Ralph Fiennes) s’étend. Celui-ci contrôle maintenant le Ministère de la Magie et Poudlard. Harry (Daniel Radcliffe), Ron (Rupert Grint) et Hermione (Emma Watson) décident de terminer le travail les derniers Horcruxes pour vaincre le Seigneur des Ténèbres. Mais il reste bien peu d’espoir aux trois sorciers, qui doivent réussir à tout prix.

Daniel Radcliffe, Emma Watson & Rupert Grint

Le saviez-vous ? :

  • C’est l’adaptation du septième et dernier roman des aventures de l’apprenti sorcier. Afin de garantir un développement satisfaisant et une conclusion à la hauteur des attentes, il a été décidé de séparer ce septième film en deux épisodes.

Ma critique :

Le fait de couper son film en deux parties permet au réalisateur Yates de prendre son temps sur l’histoire, pour ne pas tout expédier en deux minutes, même s’il y a encore quelques détails qui changent par rapport au livre mais ce film est une fidèle adaptation au bouquin, contrairement au sixième volet… Presque rien n’a été oublié si ce n’est l’histoire de Dumbledore qui aurait du être développée. Mis à part ça, cette partie est d’une grande fidélité aux livres et ça fait extrêmement plaisir de profiter enfin d’une excellente adaptation. L’idée d’avoir couper le livre en deux parties permet de bien développer l’univers de la saga et de prendre son temps pour le faire évoluer et de bien développer les relations entre les trois personnages principaux. Il s’agit également du premier film qui se passe totalement en dehors du cadre de Poudlard. Tous ces développements permettent de poser de très bons questionnements et amènent surtout de très bons rebondissements qui continuent de faire évoluer l’intrigue principale de la saga.

Emma Watson

Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson tirent leurs épingles du jeu et sont de plus en plus à l’aise dans leurs personnages. Le reste du casting est également très bon mais je retiens surtout les excellentes performances de Ralph Fiennes en Voldemort, Alan Rickman, toujours charismatique et mystérieux en Rogue et surtout l’excellente Helena Bonham Carter, qui est vraiment épatante en Bellatrix Lestrange complètement folle et sadique…

L’ambiance est encore plus sombre que dans les précédents volets mais elle est très plaisante. Le scénario est plus captivant et enrichissant qui se permet d’y apporter quelques ajustements scénaristiques audacieux par rapport au livre dont le rythme se maintient parfaitement tout au long des 2h20 du film avec en prime l’idée d’achever le film sur un rebondissement surprenant. Les scènes d’actions sont dantesques et coupent littéralement le souffle avec des moments de bravoure stupéfiants tout en n’oubliant pas d’y apporter quelques moments intimistes d’une grande intensité émotionnelle. De plus, le film insuffle également quelques notes de poésie dont notamment à travers une séquence animée qui fait partie d’une des plus belles scènes de la saga. Il s’agit d’un volet particulièrement noir, mais également porteur d’espoir, à travers la résistance existante face au régime.

Pour conclure, ce septième volet d’Harry Potter est vraiment audacieux, haletant et sombre, qui se démarque complètement des deux précédents volets.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s