D’après une Histoire Vraie

Synopsis :

Delphine (Emmanuelle Seigner) est l’auteur d’un roman intime et consacré à sa mère devenu best-seller. Déjà éreintée par les sollicitations multiples et fragilisée par le souvenir, Delphine est bientôt tourmentée par des lettres anonymes l’accusant d’avoir livré sa famille en pâture au public. La romancière est en panne, tétanisée à l’idée de devoir se remettre à écrire. Son chemin croise alors celui de Elle (Eva Green). La jeune femme est séduisante, intelligente, intuitive. Elle comprend Delphine mieux que personne. Delphine s’attache à Elle, se confie, s’abandonne. Alors qu’Elle s’installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante. Est-elle venue combler un vide ou lui voler sa vie ?

Emmanuelle Seigner & Eva Green

Le saviez-vous ? :

  • Le film est adapté du roman à succès du même nom de Delphine de Vigan, récompensé en 2015 par le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens.
  • C’est la première collaboration entre le réalisateur Roman Polanski et l’actrice Eva Green, qui n’avait pas tourné dans un film français depuis « Arsène Lupin » de Jean-Paul Salomé.

Ma critique :

Adapter un livre en film est souvent un pari risqué que se lancent les réalisateurs. Car en plus d’affronter la critique, le film doit faire face à un public redoutable : les fans du livre dont il est inspiré. C’est évidemment prendre le risque de décevoir ceux qui l’ont lu auparavant. Les histoires tortueuses conviennent parfaitement à Roman Polanski, il excelle à les raconter et je n’ai pas été surpris qu’il ait choisi d’adapter sur grand écran le roman éponyme de Delphine de Vigan, un roman sombre et inquiétant à souhait dont j’avais beaucoup aimé. Malheureusement, cette adaptation de Polanski m’a assez déçu… En effet, je trouve que le film n’est pas assez torturé et que le scénario ne se permet jamais de devenir hanté ou tendu et j’ai rapidement deviné les intentions à des kilomètres dans la relation entre les deux femmes. Il y a une absence totale de tension sexuelle et jeu troublant entre réalité et fiction ne fonctionne pas.

Eva Green

 Eva Green encense le rôle de la manipulatrice à merveille et prouve une nouvelle fois qu’elle est une des actrices les plus envoûtantes du cinéma ! Emmanuelle Seigner est vraiment en retrait et son jeu est plutôt fade à mes yeux tant elle n’arrive pas à me convaincre dans la peau de son personnage. Les seconds rôles sont inexistants notamment Vincent Perez.

Un autre problème de ce film est sans aucun doute le manque de tension dans la plupart des scènes qui essaient d’en installer : le passage du film où les deux femmes partent dans la maison de campagne aurait du être composé de scènes anxiogènes mais malheureusement, ce n’est pas le cas, ce qui a un peu causé ma frustration… De plus, j’attendais beaucoup la fin mais je trouve qu’elle est très floue et qu’il manque quelque chose qui aurait pu faire une fin marquante… Je trouve que le scénario, qui souffre de quelques faiblesses, pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses donc le film ne donne aucune solution ni certitude.

Pour conclure, « D’après une Histoire Vraie » est une adaptation ratée qui avait beaucoup de potentiels mais les défauts sont très présents..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 9/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s