La Tête haute

Synopsis :

Le parcours éducatif de Malony (Rod Paradot), de six à dix-huit ans, qu’une juge des enfants (Catherine Deneuve) et un éducateur (Benoît Magimel) tentent inlassablement de sauver.

Rod Paradot & Benoît Magimel

Le saviez-vous ? :

  • C’est avec ce film que le jeune Rod Paradot fait ses débuts au cinéma et a remporté le César du meilleur espoir masculin.
  • Il a été présenté Hors Compétition pour l’ouverture du Festival de Cannes 2015.

Ma critique :

C’est un grand film, très violent dans son propos, frôlant même la cruauté, d’une grande dureté mais le résultat est vraiment authentique de bout en bout. On sait que le Festival de Cannes propose des films chocs et celui-ci ne fait pas exception à la règle puisque celui-ci pointe sérieusement du doigt l’importance de l’éducation des enfants par les parents pour les mettre sur le droit de chemin, puis celui de l’Etat qui est obligé de prendre le relais à l’adolescence face aux écarts de conduite des jeunes délinquants dont les parents n’ont pas assuré leurs devoirs. Je trouve que le scénario est assez intelligent car il essaie de nous faire croire que le sujet principal est ce jeune en difficulté, mais il s’intéresse surtout à l’épatant investissement de ceux (juges, éducateurs) qui gèrent et aident ces gamins. L’intensité dramatique est souvent remarquable, bien aidée par des dialogues percutants.

Catherine Deneuve & Rod Paradot

Rod Paradot, repéré lors d’un casting sauvage, et dont c’est le premier grand rôle, propose une interprétation extrêmement dure et sensible en Mallony, et mérite amplement son César du meilleur espoir masculin. On retient surtout les deux grandes performances qui sont à mes yeux exceptionnelles : Catherine Deneuve et Benoît Magimel. Ils sont absolument dingues et totalement investis dans leurs rôles qu’ils semblent vraiment prendre à cœur et rendent un magnifique hommage à tous ceux qui exercent ces professions qui viennent en aide aux jeunes en difficulté. Sara Forestier est également remarquable dans le rôle de la mère dépressive et dépassée.

Ce film réunit pratiquement tous les ingrédients. Il s’en dégage une grande force, j’ai vraiment eu le souffle coupé pendant le film, tant ce qui est montré est violent, surtout au niveau moral. On ne peut s’empêcher de réfléchir, pendant le film et après, à l’avenir de ces jeunes délinquants, comment les accompagner ? Quel rôle la justice des mineurs doit jouer ? La fin du film est exemplaire en cela qu’elle est pleine d’un secret espoir que chaque spectateur emportera avec lui. 

Pour conclure, « La Tête haute » est un drame vraiment bouleversant et puissant où l’intensité dramatique atteint son apogée grâce aux performances remarquables de ses comédiens.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s