Philomena

Synopsis :

Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente (Sophie Kennedy Clark), tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. A l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena (Judi Dench) essaiera de le retrouver. Quand, cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith (Steve Coogan), journaliste désabusé, elle lui raconte son histoire, et ce dernier la persuade de l’accompagner aux États-Unis à la recherche d’Anthony.

Judi Dench

Le saviez-vous ? :

  • Le film est l’adaptation du roman Philomena: The True Story of a Mother and the Son She Had to Give Away écrit par Martin Sixsmith, basé sur la propre histoire de l’auteur.
  • En 2013, le jury de la Mostra de Venise lui a attribué 2 Prix : Le Prix Osella, qui récompense le meilleur scénario, et le Queer Lion, qui récompense un film à thématique homosexuelle parmi ceux de la compétition officielle

Ma critique :

Ce film est un petit bijou ! Comédie anglaise, drame familial et histoire de moeurs, « Philomena » est tout cela à la fois. Le récit de cette vieille dame à qui on a enlevé son premier enfant est ici parfaitement raconté. Tendre, touchant et incroyablement drôle, ce film va plus loin que je ne l’imaginais. Avec un tel sujet, le cinéaste Stephen Frears se frotte à un sujet sérieux et triste qui aurait vite pu tomber dans le pathos, heureusement, le scénario a l’intelligence d’éviter le larmoyant en gardant toujours une petite note d’humour et en soignant assez délicatesse les personnages. En effet, la force du cinéma de Frears est de parvenir à insérer un humour subtil et désopilant au coeur des situations tragiques.

Judi Dench & Steve Coogan

Petite par taille, Philomena est une dame âgée comme on aimerait en croiser plus souvent. Pour incarner ce personnage, Judi Dench se donne à fond, elle est vraiment merveilleuse dans ce film, nous émeut comme rarement et nous offre par la même occasion l’une des meilleures performances de sa carrière. Steve Coogan est excellent dans son rôle de journaliste et son duo avec Judi Dench est remarquable et improbable mais touchant dans ce voyage initiatique entre l’Irlande et les USA. Ce duo est assez décalé qui apporte une belle touche d’humour invoquant chez le spectateur un rire léger et décontractant.

Dans ce film, il y a des sentiments insoupçonnés tels que la colère, la douceur, la frustration, l’amour, la haine et le pardon… La confrontation finale qui achève l’enquête là où elle avait commencé, le film nous emporte assez loin d’une oeuvre policière aux multiples rebondissements, il prend le spectateur à la gorge par l’évidence d’un véritable acte de grâce.

Pour conclure, « Philomena » est un film sensible, touchant et parfois drôle : un beau moment de cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s