Normandie nue

Synopsis :

Au Mêle sur Barthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard (François Cluzet), le maire de la ville, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman (Toby Jones), grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n’est d’accord pour se mettre à nu…

François Cluzet

Le saviez-vous ? :

  • C’est à cause d’un reportage consacré aux risques de cancers provoqués par la viande rouge que les villageois décident de réagir et de poser pour cette fameuse photo.

Ma critique :

Le monde paysan et la campagne française en crise sont explicites dans cette comédie assez réussie dans l’ensemble. Ce film raconte le combat d’un maire qui aide les agriculteurs et les éleveurs enfoncés par les dettes, à se faire entendre non pas en se manifestant mais en se posant nus dans un champ. Si l’idée du départ est vraiment croustillante, il faut quand même avouer que le scénario est plutôt simpliste à mon goût ! J’étais assez surpris que les dialogues ne sont pas assez piquants même si les personnages sont drôles dans le film. De plus, j’ai eu l’impression que ce film se perd un peu dans les différentes lignes narratives, voulant chacune portée sa petite morale : le Parisien qui veut vivre en campagne ; le fils qui est allé vivre en ville qui renoue avec ses racines, les paysans qui se disputent les terres de leurs ancêtres et l’Américain qui voit en cette campagne une belle opportunité artistique à saisir, sans vraiment penser à l’humain et ses valeurs.

Grégory Gadebois

François Cluzet est brillant dans ce film et j’ai remarqué que c’est peut-être la première fois qu’il incarne un personnage optimiste. Il est bien entouré par des seconds rôles bien sentis ; Grégory Gadebois apporte beaucoup de chose à son rôle ainsi que François-Xavier Demaison, Toby Jones, Arthur Dupont ou encore Philippe Rebbot, désopilant.

Ce film n’est pas au même niveau que les précédents longs-métrages de Philippe Le Guay mais j’ai bien aimé la fraîcheur et la délicatesse de cette comédie. Il y a évidemment des clichés mais le thème est traité d’une manière légère avec cependant une réflexion sur les problèmes rencontrés par l’élevage et la consommation de la viande tandis que la solidarité est beaucoup présente dans le film.

Pour conclure, « Normandie Nue » est une comédie agréable et pétillante avec un sujet assez sérieux.. Un assez bon divertissement !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s