Captain Fantastic

Synopsis :

Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué (Viggo Mortensen) a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes. Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Viggo Mortensen

Le saviez-vous ? :

  • Le film a été présenté au 69e Festival de Cannes dans la catégorie Un Certain Regard, où il a obtenu le Prix de la Mise en scène. Il a également été présenté à Sundance.

Ma critique :

Il est un de ces rarissimes films qui ne s’oublient jamais. A la toute fin de ce film, nous prenons conscience que nous venons de voir une œuvre magistrale qui ne nous lâchera plus et qui reste dans notre coeur et notre esprit pour de longues années. Il offre aux spectateurs une bonne piste de réflexion sur l’éducation et c’est avant tout cet aspect essentiel qui saute aux yeux en étant particulièrement « intéressant ».  Les points de vue du héros (sa recherche de l’excellence entre autres) comme ceux, désapprobateurs, de son entourage, sont tour à tour exposés avec clarté, simplicité, force et vous passerez vous-même votre temps à changer d’avis tout au long du récit.

Viggo Mortensen

Viggo Mortensen est parfait comme à son habitude dans tous ses films mais je dois dire que dans celui-ci, sa performance est vraiment sensationnelle dans le rôle du père pas comme les autres. Quant aux jeunes comédiens, ils sont tous formidables. Impossible de passer à coté de celui qui joue l’ainé des enfants, l’acteur George Mackay , une « vraie » révélation.

Le scénario, par sa simplicité et son authenticité ne cherche pas l’effet tire-larmes et joue tout le temps entre la délivrance d’un moment dramatique, sinon émotif, avec une dose d’humour savamment délivré au bon moment. Les plans cinématographiques sont également de toute beauté !! Matt Ross appuie sur des faits qui doivent mettre d’accord : celui de l’évolution et du bien-être des enfants.  Le message n’est donc pas une critique, c’est tout simplement une mise en situation de l’époque de cette Amérique qui semble si triste dans sa vie quotidienne. La famille est comme un petit rayon de soleil anachronique qui a parfois des heures sombres mais parvient à garder une union qui ne peut que forcer le respect du personnage de Mortensen et nous donner une charge d’émotions très variées, allant du rire, aux larmes, en passant par la gêne et la colère.

Pour conclure, « Captain Fantastic » est un bijou d’intelligence  du cinéma indépendant américain, offrant un vrai message sur la critique de notre système en opposant parfaitement deux extrêmes.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s