Un Amour impossible

Synopsis :

À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel (Virginie Efira), modeste employée de bureau, rencontre Philippe (Niels Schneider), brillant jeune homme issu d’une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c’est pourquoi elle se bat pour qu’à défaut de l’élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

Niels Schneider & Virginie Efira

Le saviez-vous ? :

  • Le film est adapté du roman autobiographique de Christine Angot qui raconte la rencontre de ses parents.
  • Le rôle de Chantal est incarné à différents âges par 4 actrices.

Ma critique :

Avec une remarquable subtilité d’approche, la cinéaste déroule une histoire d’amour au romanesque tour à tour flamboyant ou cruel, bercé par une retenue mélancolique qui touche en plein cœur et déborde d’empathie tragique. De plus, elle soulève des tas de questions douloureuses avec un scénario partant dans des méandres tordus et profonds, particulièrement difficiles ! Rarement les relations entre mère et fille n’auront été aussi bien décrites dans leur complexité, où tout est à fleur de peau, empli de non dits et pour cause ! Tout se situe dans l’incommunicabilité, l’observation, la perception sans qu’aucun terrible aveu ne vienne de temps à autre libérer les sentiments et la souffrance que chacune endure…

Virginie Efira & Estelle Lescure

Il fallait de grands comédiens pour incarner cette histoire terriblement poignante, qui réjouit, bouleverse puis oppresse au gré des étapes et des visages arborés par le récit. Et heureusement, la cinéaste a pu compter sur la belle Virginie Efira qui trouve son meilleur rôle au cinéma et qui ne cesse de nous surprendre et de s’améliorer au cinéma ! La comédienne belge confirme son immense talent, qui n’attendait qu’un rôle à sa juste mesure pour s’exprimer pleinement. Niels Schneider est d’une froideur glaciale dans un rôle de pervers narcissique qui va briser à tout jamais ces deux femmes.

On ressort de ce drame fortement éprouvé par la violence des faits et des propos, tant la montée de la souffrance atteint des sommets, totalement imprévisibles au début… Bien que de facture classique, les plans sont beaux, les couleurs évoluent subtilement selon les époques et les saisons mais aussi suivant les sentiments ressentis et certains mouvements de caméra sont assez travaillés, notamment lors de l’échange final. La reconstitution des différentes époques est non seulement sans faille mais en plus, elle apporte une mélancolie aussi surprenante que difficilement explicable.

Pour conclure, « Un Amour impossible » est un drame  immensément intense et vibrant, magnifiquement interprété avec pudeur par Virginie Efira qui trouve un de ses meilleurs rôles !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s