Le Passé

Synopsis :

Après quatre années de séparation, Ahmad (Ali Mosaffa) arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie (Bérénice Bejo), son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

Bérénice Bejo

Le saviez-vous ? :

  • Ce nouveau film d’Asghar Farhadi a fait partie de la Sélection officielle du Festival de Cannes 2013 où l’actrice Bérénice Bejo a remporté le Prix d’interprétation féminine.
  • Marion Cotillard devait à l’origine incarner le rôle principal Marie, mais suite à un emploi du temps incompatible, elle a laissé sa place à Bérénice Bejo.

Ma critique :

On part d’une histoire simple de romance à problèmes entre différents esprits et on arrive avec des retournements de situation, on en apprend plus sur chaque personnages et on laisse place à une histoire personnelle, même pas hors du commun mais elle est retranscrite de façon intelligente et épurée au maximum. Quand à la mise en scène, je la trouve très minutieuse, soucieuse du moindre détail et parfaite de tout point de vue ! J’admire beaucoup le réalisateur qui a su rendre d’un problème familial de base le centre de toutes les attentions et de conflits qui en découlent. Très dur et très poignant, il témoigne de la souffrance et de la tristesse de chacun des protagonistes, pas un seul n’est mis de côté. Malgré la lenteur du film, on ne voit pas le temps passer et on se sent concerné par cette histoire dramatique.

Tahar Rahim & Bérénice Bejo

Bérénice Bejo nous offre une performance complètement magistrale, récompensée par un Prix d’interprétation à Cannes habitée par son personnage avec ses tons de voix, ses silences et ses larmes, aidée par un Ali Mosaffa toujours aussi convaincant. De son côté, Tahar Rahim est d’une grande justesse qui tient sur un fil et c’est un acteur qui monte de plus en plus dans le paysage du cinéma français.

Pour moi, Farhadi est très fort puisqu’il arrive à très bien cerner les zones d’ombre des personnages, à savoir leurs secrets, leurs sentiments de culpabilité, leurs jalousies ainsi que leurs petites vengeances personnelles. Sans jamais les stigmatiser d’aucune façon, le réalisateur iranien s’emploie au contraire à comprendre la manière dont chacun doit se confronter aux bouleversements affectifs auxquels ils doivent faire face en posant l’inévitable question de l’abstraction du passé. C’est du grand cinéma français qui captive dès le début sans nous lâcher une seule seconde ! On pourra peut être regretter les 15 dernières minutes du film où les révélations s’enchaînent un peu trop vite à mon goût..

Pour conclure, « Le Passé » est un grand film d’une humanité assez incroyable, qui remue le spectateur pour son intensité et sa direction d’acteurs magistrale.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s