Night Call

Synopsis :

Branché sur les fréquences radios de la police, Lou (Jake Gyllenhaal) parcourt Los Angeles la nuit à la recherche d’images choc qu’il vend à prix d’or aux chaînes de TV locales. La course au spectaculaire n’aura aucune limite…

Jake Gyllenhaal

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Dan Gilroy était autrefois scénariste puisqu’il a scénarisé en 2012 le volet de Jason Bourne et du film de science-fiction « Real Steel ».
  • Jake Gyllenhaal se blessa sérieusement à la main lors d’une scène.

Ma critique :

C’est un film qui m’a vraiment impressionné ! Pour moi, il aurait mérité une plus grande médiatisation et un plus grand succès car c’est quand même une sacré claque de cinéma. La tension monte crescendo tout le long du film pour atteindre son paroxysme dans un dernier quart d’heure effrayant . Le film est quand même une sacré critique des médias et de ceux qui sont vraiment prêt à tout pour décrocher un scoop ! Le point fort du film réside dans son ambiance qui m’a fait penser à Drive. Le suspense est aussi un élément majeur puisqu’il est constamment présent durant les 2h du film mais laissant tout de même le spectateur respirer un moment avec certains passages parsemés d’humour notamment grâce à la satire des médias.

Jake Gyllenhaal & Rene Russo

Jake Gyllenhaal est remarquable dans le rôle de cet homme paumé qui deviendra un rapace malsain et pervers ! Pour moi, il trouve un de ses meilleurs rôles au cinéma et il m’a vraiment fait froid dans le dos ! N’oublions pas qu’il a perdu au moins 9 kilos pour se mettre dans la peau de son personnage. Il est entouré par une galerie de seconds rôles très intéressants : Rene Russo livre un rôle troublant et touchant et Riz Ahmed, qui interprète l’associé naïf du protagoniste.

L’atmosphère est d’une noirceur absolue et donne une version différente de la ville de Los Angeles. La tension est présente pendant tout le long du film, elle monte de crescendo en crescendo et c’est vraiment impressionnant ! Ce film démontre une triste réalité peu connue du grand public mais qui peut s’avérer très cruel et sans aucune scrupule. La critique des médias à base de désinformation et de recherche de sensationnel n’est pas neuve mais elle atteint des sommets de glauque ici, notamment dans la seconde partie. Pour un premier film, c’est extrêmement fort et intelligent qui propose une belle réflexion entre le monde médiatique et le vrai monde.

Pour conclure, « Night Call » est un premier long-métrage impressionnant d’une incroyable intensité à l’atmosphère pesante, emmené par la performance magistrale de Jake Gyllenhaal.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s