Malavita

Synopsis :

Fred Blake alias Giovanni Manzoni (Robert de Niro), repenti de la mafia new-yorkaise sous protection du FBI, s’installe avec sa famille (Michelle Pfeiffer, Dianna Argon & John D’Leo) dans un petit village de Normandie.
Malgré d’incontestables efforts d’intégration, les bonnes vieilles habitudes vont vite reprendre le dessus quand il s’agira de régler les petits soucis du quotidien…

Michelle Pfeiffer, Robert de Niro, Dianna Argon & John D’Leo

Le saviez-vous ? :

  • Le film est adapté du roman éponyme de Tonio Benacquista
  • Une grande partie du tournage du film s’est déroulée en Normandie, là où prend l’action de l’intrigue.

Ma critique :

Sous couvert d’un humour très second degré, Luc Besson joue de tous les clichés sur la culture française et rend la moitié de la Normandie bilingue.  Propulser cette famille pas comme les autres au cœur du fin fond de la France est une riche idée qui donne lieu à quelques bons moments. Mais derrière, et comme toutes les productions Besson, le scénario ne suit pas. En effet, certains passages sont trop caricaturaux, un peu abusifs, la psychologie des personnages n’est pas toujours soignée et le scénario n’est pas toujours très convaincant. Ce qui arrive à sauver l’ensemble à part quelques scènes réjouissantes, ce sont les performances des acteurs.

Dianna Argon & John D’Leo

Robert De Niro semble vraiment s’amuser à jouer ce personnage un peu blasé qui semble taillé à sa mesure tant il fait penser à ses performances précédentes, Michelle Pfeiffer est très convaincante en mère de famille au caractère bien trempé et les deux jeunes acteurs sont aussi très bons. Notons également le même plaisir de voir Tommy Lee Jones au cinéma.

L’humour pondéré entre les scènes est rafraîchissant et la violence est quant à elle absurde et crue. Mais malheureusement, ce long-métrage n’est pas totalement réussi. L’autre gros point noir, c’est que malgré une bonne dose de comique, le film ne décolle jamais vraiment, on se tape une pseudo-romance avec la fille qui ne sert à rien, le gamin essaye de monter une mafia à l’école ce qui sonne incroyablement faux, on se perd, et ça manque d’envergure jusqu’à la scène finale.

Pour conclure, « Malavita » possède une mise en scène assez laborieuse avec un manque de rythme mais la distribution est prestigieuse, ce qui ne suffit pas à suffisamment donner de l’épaisseur au film.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 11/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s