I Feel Good

Synopsis :

Monique (Yolande Moreau) dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques (Jean Dujardin), un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.

Jean Dujardin

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit de la troisième collaboration entre les cinéastes et la comédienne Yolande Moreau
  • Le film a été tourné dans le village Emmaüs de Lescar-Pau situé dans les Pyrénées-Atlantiques. 

Ma critique :

Il faut avouer que ce cinéma respire une authenticité, une vérité qui nous touche et nous émeut quelque part. Le scénario, d’apparence loufoque, est en réalité très sérieux, traite de la réussite personnelle et des prétendus bienfaits de l’argent et du capitalisme. Se moquant gentiment mais efficacement du discours macronien, filmant avec tendresse les exclus un poil marginaux, Kervern et Delépine enfoncent le clou sur leur préférence sociale et c’est tant mieux, toujours bon d’entendre un discours différent de ce que nous martèle la plupart des médias actuels. Bien sur, et c’est aussi une bonne nouvelle, les deux compères excellent toujours autant dans le mauvais goût et dans l’humour noir, très noir.

Jean Dujardin & Yolande Moreau

Le film est porté par un très bon casting avec notamment Jean Dujardin qui est vraiment excellent et drôle dans le rôle de ce bon à rien de première totalement déconnecté de la réalité et sa soeur, incarnée par l’excellente Yolande Moreau est toujours aussi égale à elle-même et je dois dire que leur duo marche vraiment très bien.

Les réactions que les auteurs provoquent généralement chez les spectateurs ne sont d’ailleurs jamais dans la nuance et ne laissent pas place à un entre-deux: soit on aime, soit on déteste. Pourtant, il s’agit juste ici de s’ouvrir à une autre façon de critiquer par le prisme de l’humour le monde dans lequel on vit. On peut aussi dire que c’est un véritable feel-good movie et le film réussit également son pari de rendre hommage au travail de cette Communauté et à ses membres et de mettre en garde  sur les dérives et les limites du système économique et social français. Je rajoute que l’absurde est le point d’entrée habituel que choisissent les réalisateurs pour amorcer des réflexions profondes, comme ici sur la surconsommation, le non recyclage des produits.

Pour conclure, « I Feel Good » est tout à tour hilarant, glaçant et acide où la mise en scène n’a jamais été aussi sublime.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s