Crimson Peak

Synopsis :

Au début du siècle dernier, Edith Cushing (Mia Wasikowska), une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : « Prends garde à Crimson Peak ». Une marginale dans la bonne société de la ville de par sa fâcheuse « imagination », Edith est tiraillée entre deux prétendants: son ami d’enfance et le docteur Alan McMichael (Charlie Hunnam).

Mia Wasikowska

Le saviez-vous ? :

  • Guillermo Del Toro s’est inspiré des célèbres romans qui ont une part d’horreur correspondant à son scénario.
  • Mia Wasikowska a remplacé Emma Stone pour le rôle suite à des problèmes de compatibilité d’emplois du temps.

Ma critique :

La réalisation du fameux réalisateur est une nouvelle fois sublime, magnifiant des décors imposant et gothiques avec une beauté sans pareille. Mais si la forme du film est radieuse, le fond l’est moins. Le scénario présente quelques faiblesses, incohérences et invraisemblances ; et de nombreuses questions sans réponses. Prenante mais guère poignante émotionnellement, l’histoire est malheureusement d’un grand classicisme dans sa démarche. La réalisation du fameux réalisateur est une nouvelle fois sublime, magnifiant des décors imposants et gothiques avec une beauté sans pareille. Cependant, les personnages sont assez intéressants, troublants et ont une psychologie plutôt bien construite. 

Jessica Chastain

La distribution est vraiment bonne dans son ensemble : Mia Wasikowska nous livre une très bonne performance entre rêveuse et hantée par le passé, Tom Hidleston et Jessica Chastain, qui renouent le genre gothique sont une fois de plus excellents dans leurs rôles respectifs. Charlie Hunnam est quant à lui aussi convaincant malgré son protagoniste sous-exploité. 

Certaines séquences, sanguinolentes ou dramatiques, sont vraiment bien gérées, et arrivent même à créer une ambiance lourde et effrayante. La romance, qui est au cœur de ce conte gothique et horrifique, est abordée de façon prude et subtile. Des petites longueurs présentes dues aux failles de l’histoire qui sans être passionnante à suivre, reste agréable tout de même pour son côté sombre et ses quelques frissons. Ce charme visuel est emmené par une très bonne bande son en totale symbiose avec le film et qui nous embarque. Mais c’est la couleur rouge qui impressionne le plus. Rarement un rouge n’a été si intense et aussi bien rendu sur la pellicule mais il peut être repoussant par les quelques scènes un peu trop gores et trop appuyées..

Pour conclure, « Crimson Peak » est un résultat accompli et visuellement somptueux avec une mise en scène assez efficace.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s