Dora et la Cité perdue

Synopsis :

Après des années à explorer la jungle avec ses parents (Michael Peña & Eva Longoria) , Dora (Isabela Moner) se prépare à vivre l’épreuve la plus difficile de sa vie : l’entrée au lycée ! Son âme d’exploratrice ressurgit quand elle doit voler à la rescousse de ses parents en danger.
Accompagnée de son fidèle singe Babouche, de son cousin Diego (Jeffrey Wahlberg) et de nouveaux amis hauts en couleur, Dora embarque dans une folle aventure qui l’amènera à percer le mystère de la Cité d’or perdue.

Michael Peña, Isabela Moner & Eva Longoria

Le saviez-vous ? :

  • En 2000, Nickelodeon lance une série d’animation inventive qui stimule l’imagination et met en avant la résolution des problèmes et l’utilité du langage : Dora l’exploratrice. Elle met en scène une petite fille et ses amis animaux, qui entraînent les enfants dans leurs aventures en les faisant participer à la résolution des énigmes qui jalonnent leur chemin.

Ma critique :

Comment passer d’un dessin animé à une version live action pertinente ? D’abord, le film a choisi de représenter Dora plus âgée, en adolescente sauvage obligée par ses parents de quitter la jungle pour découvrir celle du lycée. Ainsi, le film prend le parti de faire de Dora l’exploratrice une simple passade de l’enfance de l’héroïne. La déception venant plutôt du récit paresseux qui ne fait que reprendre une trame déjà vue, mixant plus ou moins l’ensemble des aventures d’Indiana Jones en y retirant toute intensité dramatique.

Madeleine Madden, Isabela Moner, Jeffrey Wahlberg & Nicholas Coombe

Il faut bien admettre que le film se sauve du naufrage grâce à son héroïne, parfaitement incarnée par la belle Isabela Moner. Il faut avouer que cette dernière est un vent de fraîcheur et son positivisme s’avère plutôt plaisant à notre époque où tout est au second degré. Elle provoque surtout la sympathie et vole même la vedette à ses partenaires, ses parents, incarnés par Eva Longoria & Michael Peña ainsi que ses amis.

L’humour reste omniprésent avec des scènes assez lourdes et à des blagues idiotes (des sables mouvants qui font des bruits de pets) ou à des gags prévisibles. Certes on navigue dans les clichés de personnages stéréotypés à l’extrême comme dans tout bon film familial qui se respecte, mais les clins d’œil au dessin animé ne peuvent que faire sourire, surtout que c’est fait avec beaucoup d’ironie. Cependant, je trouve que les effets spéciaux ne sont pas à la hauteur et les rebondissements manquent cruellement d’originalité.

Pour conclure, « Dora et la Cité perdue » est une adaptation mignonne mais pas toujours fine dans son humour ni ses effets.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 11/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s