Cheval de guerre

Synopsis :

De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, « Cheval de guerre » raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert (Jeremy Irvine), et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français (Niels Arestrup) et sa petite-fille…

Jeremy Irvine

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit de l’adaptation du roman du roman « War Horse » de Michael Morpurgo, lui-même fondé sur son propre livre pour enfants « Cheval de guerre ».
  • Pour le rôle du cheval principal, Joey, quatorze chevaux différents ont été utilisés par la production.

Ma critique :

Il s’agit tout simplement d’un très bon film. Bien qu’il film manque de surprise, de subtilité et qu’il est parfois « gnan-gnan » (jouant ainsi avec le bon sentiment), on a affaire à un film parfaitement maîtrisé, avec une mise en scène impressionnante ! Même si ce n’est pas le meilleur film de sa prestigieuse carrière, il s’avère plus accessible que d’autre car la violence du conflit est peu montrée, voir presque cachée!  Si on observe bien le film on pourrait penser que certains films de Spielberg sont présents dedans comme Duel par exemple. Bien que le film cherche un peu son style par moment, ces qualités techniques sont telles qu’on est subjugué par tant de maîtrise et de beauté. 

Tom Hiddleston

Les acteurs sont très convaincants et savent à quoi doivent correspondre leur rôle. Jeremy Irvine, est convaincant et débute bien sa carrière, Emily Watson, David Thewlis, Niels Arestrup, Tom Hiddleston et Benedict Cumberbatch sont très bon eux aussi.

La sublime musique de John Williams nous accompagne tout au long de cette alternance de scènes enchanteresses, dures, tour à tour porteuses de bonheur et d’espoir puis de profonde tristesse. Je note également que Speilberg ne fait pas passer tous les soldats allemands pour des tueurs sans cœur, mais pour des hommes qui comme les français et les anglais n’ont pas forcément choisis d’être sur le front pour propager la mort et la désolation. Ce qui nous surprend avant tout ici, c’est la facilité avec laquelle Steven Spielberg prend son temps pour installer les bases de son histoire, en prenant un grand soin à nous présenter les principaux protagonistes avant de réellement rentrer dans le vif du sujet. 

Pour conclure, « Cheval de guerre » est un film merveilleux et somptueux parfois mièvre mais spectaculaire.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s