Maryline

Synopsis :

Maryline (Adeline D’Hermy) a grandi dans un petit village. Ses parents ne recevaient jamais personne et vivaient les volets clos. À 20 ans, elle « monte à Paris » pour devenir comédienne. Mais, elle n’a pas les mots pour se défendre. Elle est confrontée à tout ce que ce métier et le monde peuvent avoir d’humiliant mais aussi de bienveillant. C’est l’histoire d’une femme, d’une femme modeste, d’une blessure.

Adeline D’Hermy

Le saviez-vous ? :

  • Pour son deuxième film, Guillaume Gallienne s’est inspiré d’une histoire vraie de la vie d’une femme rencontrée il y a plus d’une décennie.
  • L’héroïne du film est incarnée par Adeline D’Hermy, sociétaire de la Comédie Française

Ma critique :

Écrit et réalisé par Guillaume Gallienne, ce drame d’une grande sensibilité nous offre un démarrage magistral truffé de scènes intenses, d’un réalisme et d’une précision redoutables. Sur des images d’une grande beauté, il nous distille ensuite un scénario empli de délicatesse avec de belles rencontres. C’est également un film sur les espoirs brisés et sur les rêves détruits lorsqu’ils sont confrontés à la réalité. Si Gallienne désenchante le monde dans un premier temps, c’est pour mieux en faire ressortir toute sa beauté dans un second temps à travers des scènes très émouvantes. « Maryline » est un film qui sort des standards habituels dans la mesure où il ne dévoile son sens qu’au travers de sa dernière scène.

Adeline D’Hermy & Vanessa Paradis

Porté à bout de bras par une magistrale Adeline D’Hermy, jeune comédienne dénichée à la Comédie Française et qui s’impose comme la véritable révélation lumineuse du film, cette comédienne m’a époustouflé de bout en bout tandis que Vanessa Paradis trouve un rôle extraordinaire.

 Il s’agit là d’une belle oeuvre intimiste, non convenue, subtile face à la complexité et au mystère du personnage, qui nous propose un vrai remède pour comprendre et soigner ses blessures et celles des autres. Si l’interprétation force le respect, la mise en scène est « classique » mais pas dans le mauvais sens du terme. Maryline paraît hors du temps, mis en image à l’ancienne, aussi bien dans les choix techniques que dans la direction artistique. Une sorte de lettre d’amour à la vieille France où l’ensemble du film est très bon.

Pour conclure, « Maryline » est une très belle oeuvre intimiste, ponctuée de moments de grâce et de bienveillance, emmenée par l’extraordinaire Adeline D’Hermy.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s