L’Immortel

Synopsis :

Charly Matteï (Jean Reno) a tourné la page de son passé de hors la loi. Depuis trois ans, il mène une vie paisible et se consacre à sa femme et ses deux enfants. Pourtant, un matin d’hiver, il est laissé pour mort dans le parking du vieux port à Marseille avec 22 balles dans le corps. Contre toute attente, il ne va pas mourir… Cette histoire est inspirée de faits réels, mais où tout est inventé, au coeur du Milieu marseillais.

Jean Reno

Le saviez-vous ? :

  • Ce film est l’adaptation du roman homonyme de Franz-Olivier Giesbert qui s’inspire lui-même de la guerre des gangs que se livrèrent à la fin des années 70 Jacques Imbert, dit Jacky Le Mat, dernier parrain du milieu marseillais, et son ennemi juré Tany Zampa. 
  • C’est la première fois que Kad Merad incarne un méchant au cinéma, lui étant habitué aux comédies françaises.

Ma critique :

Grâce à une réalisation nerveuse, le film parvient à nous maintenir en haleine sans aucun temps mort à travers les 1h55 que dure film, ajoutés à cela des séquences d’actions d’une redoutable efficacité qui est par la même occasion, parsemé de séquences inoubliables voire d’une violence assez choquante mais qui n’oublie pas pour autant son lot d’émotions à travers quelques moments intimistes d’une grande intensité émotionnelle qui nous prend à la gorge. La bande originale, composée par Klaus Badelt est également très envoûtante et accompagne le film.

Kad Merad

Jean Reno est tout simplement magistral et trouve l’un de ses meilleurs rôles de sa carrière. Il arrive à faire ressortir la fragilité et la sensibilité du personnage derrière sa violence et sa dureté. Marina Foïs fait preuve d’une justesse inouïe en flic tenace et perturbée tandis que Kad Merad est épatant dans un rôle à contre-emploi en incarnant le truand Tony Zacchia alors que Jean-Pierre Darroussin est très convaincant.

Les scènes poursuites sont bien filmées, que ce soit en voiture ou à moto, Richard Berry maîtrise son travelling. Il faut quand même avouer que la scène d’ouverture est très touchante et la scène de la fusillade est très attendue et non décevante ! Le scénario est certes parfois rapide dans ses péripéties et occasionnellement confus mais l’histoire reste cohérente et réserve plusieurs moments palpitants.

Pour conclure, « L’Immortel » possède une certaine force dans sa mise en scène où tous les ingrédients du polar sont présents.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s