Wonder

Synopsis :

August Pullman (Jacob Tremblay) est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui.

Jacob Tremblay

Le saviez-vous ? :

  • L’auteur R.J.Palacio a publié en 2013 un roman intitulé « Wonder », qui est un récit ponctué d’humour et sans concession sur un thème assez dur (je n’ai pas encore commencé à le lire mais il me tarde bientôt d’entamer cette lecture).
  • Le héros du film souffre du syndrome de Treacher-Collins qui, tout en étant provoqué par la mutation d’un seul gène, peut engendrer une malformation profonde des os du visage.
  • Pour préparer son rôle, le petit Jacob Tremblay s’est documenté et a rencontré plusieurs enfants souffrant de la même malformation qu’Auggie.

Ma critique :

C’est un film poignant et bouleversant qui développe les rapports humains au sein d’une famille peu ordinaire. j’ai été conquis, tout d’abord, le premier élément essentiel est que le narrateur change au cours du film, passant d’Auggie puis par les personnes qui connaissent de près ou de loin le petit garçon. C’est une famille que je trouve très attachante et auxquels on aimerait tous avoir des parents comme ceux dans le film puisque le père est prévenant, la mère est entièrement dévouée à la protection de son petit tandis que la grande soeur est en quête d’existence aux yeux de sa maman mais profondément attachée à son petit frère.

Julia Roberts & Owen Wilson

Julia Roberts et Owen Wilson sont absolument parfaits et bluffants de naturel dans leur interprétation des parents du gamin ! La première est toujours aussi juste dans le rôle de la mère tandis que le second apporte beaucoup d’humour au père. La jeune Isabela Vidovic est d’une précision inouïe en grande soeur aimante tandis que Jacob Tremblay, révélé par le film Room, est époustouflant dans son rôle et je suis sûr qu’on entendra beaucoup parler de ce petit génie.

Les émotions sont fortes devant ce film qui défie la différence et qui montre une fois de plus l’impact des autres sur cette différence. Je suis passé par différentes émotions : je déborde d’empathie et j’ai eu envie de réveiller les consciences puisque beaucoup de personnes s’arrêtent et jugent par rapport au physique au premier abord mais qu’il faut aller au-delà pour pouvoir découvrir une personnalité incroyable et merveilleuse. Néanmoins, je reproche au film ses quelques facilités scénaristiques…

Pour conclure, « Wonder » est une véritable leçon de vie, assez bouleversante, qui ne vous laissera pas indifférent dans lequel un beau message de tolérance est passé.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s