Le Poulain

Synopsis :

Arnaud Jaurès (Finnegan Oldfield), 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant de Agnès Karadzic (Alexandra Lamy), directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Sans l’épargner, elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique.

1222466.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Alexandra Lamy

Le saviez-vous ? :

  • Mathieu Sapin est un nom qu’on ne connaît pas vraiment mais il s’est fait une solide réputation dans le milieu de la bande dessinée avec ses deux BD : « Campagne présidentielle » et « Le Château » donc il connaît assez bien le milieu de la politique et également de la comédie.

Ma critique :

La question serait : jusqu’où le réalisateur a-t-il poussé le trait ? Et il y a fort à parier que certainement un ou plusieurs personnages s’inspirent fortement de personnes publiques, politiques ou pas, existant réellement, ce qui rend « Le Poulain » encore plus savoureux. Les arcanes de ce monde de requins où coups bas, manipulations et petits arrangements sont la panacée sont donc plutôt bien rendus sans jamais tomber dans l’aspect documentaire. Le but est de signer une comédie politico-satirique, à la fois réaliste et drôle mais le vrai bémol réside dans le fait que Mathieu Sapin manque sans doute un peu d’audace. Il y a des moments légers et drôles mais qui auraient pu l’être plus franchement, il y a une satire qui fonctionne bien mais à laquelle il manque un peu plus de férocité voir de cynisme.

5019519.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Alexandra Lamy & Finnegan Oldfield

En tête d’affiche, Finnegan Oldfield et surtout Alexandra Lamy sont très crédibles, cette dernière étant, je trouve, de plus en plus audacieuse dans ses choix et de plus en plus belle. Cette dernière montre une nouvelle facette de son talent d’actrice ! En second rôle, on note la bonne performance assez décalée de Philippe Katherine, de Gilles Cohen et de Valérie Karsenti.

La politique est un monde d’une dureté terrible qui écrase les personnes, fracasse les ego, détruit les vies personnelles, il faut vraiment avoir l’envie de servir le pays chevillée au corps pour y survivre. Non sans clichés, le film nous transporte dans les coulisses de la politique et délivre des situations drôles et bien construites sans forcément chercher à faire réfléchir le spectateur. On aurait en effet apprécié un peu plus de contenu et d’ambition dans l’écriture mais l’ensemble est assez réussi.

Pour conclure, « Le Poulain » est une réjouissante satire du monde de la politique avec des dialogues savoureux et un excellent casting mais il manque un peu de lâcher-prise mais il a de la personnalité.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s