Parasite

Synopsis :

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils (Choi Woo-sik) réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne…

2251946.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Park So-Dam & Choi Woo-sik

Le saviez-vous ? :

  • Il est rare qu’un film présenté à Cannes fasse autant l’unanimité auprès des critiques et des Festivaliers ; et cette année, c’est le cas avec le nouveau film du cinéaste coréen Bong Joon Ho. En donnant la Palme d’or à « Parasite », le jury d’Alejandro Gonzalez Inarritu attribue pour la première fois ce prix suprême à une oeuvre sud-coréenne, ancrée dans sa culture.
  • Il s’agit de la première Palme d’Or pour un film coréen et il faut dire que c’est amplement mérité car c’est mon film préféré de cette année !
  • Afin de préserver le plus possible le mystère autour du film, le réalisateur a écrit une lettre à l’attention des journalistes leur demandant de ne rien dévoiler de l’intrigue.

Ma critique :

Ce qui est vraiment formidable dans ce film, c’est surtout ce mélange de genres avec lequel Bong Joon Ho joue constamment. Débutant comme une comédie, le réalisateur va y dénoncer énormément les travers de cette société en prenant un ton plus grave en milieu de film puis il va prendre des tournures inattendues dans sa dernière partie ! Quoiqu’il en soit, Parasite livre un scénario cruel et passionnant avec de nombreux retournements difficile à anticiper ; on ne ressent aucune longueur durant 2h10 et le film nous offre également une critique sociale puissante (il faut savoir que c’est un thème récurrent dans sa filmographie du cinéaste). Plus le film avance, plus tout est montré de façon très crue allant jusqu’à la violence assez sanglante. Le film se termine sur une fin particulièrement intense et émouvante ne laissant pas indifférent le spectateur.

0588081.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Choi Woo-sik, Song Kang-Ho, Chang Hyae Jin & Park So-Dam

Les acteurs sont tous incroyables et maîtrisent autant le registre comique que dramatique :  Song Kang-ho, acteur fétiche du réalisateur est à nouveau bluffant dans ce film.

Les scènes de tensions, mélangées à des moments qui prêtent à sourire ou rire, sont dosées d’un parfait équilibre. La bande originale est également efficace et nous fait ressentir la pression psychologique qui monte, chez certains personnages. Mais c’est surtout une oeuvre merveilleusement travaillée : certains plans sont absolument sublimes, les décors sont tous travaillés avec une attention au détail impressionnante. Certains passages utilisent des ralentis et cela sublime l’image et je retiens plus particulièrement la partie Certains passages utilisent des ralentis et cela sublime l’image On prend un pied pas possible lors de la projection, il y a des moments absolument hilarants mais je ne peux pas en dire plus pour ne pas gâcher la surprise lors du twist assez fou !

Pour conclure, « Parasite » est une satire sociale qui mélange audacieusement les genres, qui n’a pas volé sa Palme d’Or, avec une maîtrise incroyable et des scènes qui deviendront cultes. Un grand chef-d’oeuvre !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s