Aladdin

Synopsis :

Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin (Mena Massoud) cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine (Naomi Scott), il fait appel au tout puissant Génie (Will Smith), le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…

null
Naomi Scott & Mena Massoud

Le saviez-vous ? :

  • Avouons-le, dans la longue file des adaptations live des classiques Disney par Disney, peu de films d’animation nous paraissaient dignes d’être transformés en prise de vues réelles… sauf Aladdin.
  • Malgré quelques erreurs dans sa filmographie, Guy Ritchie est un très bon réalisateur et c’est vrai qu’on appréhendait tous le résultat qui est plutôt convenable.

Ma critique :

Aladdin est un nouveau film live action adapté du célèbre dessin animé de 1992. Par ailleurs, l’ensemble est soigné (atmosphère, décors, costumes).De plus, la mise en scène crée une ambiance style Bollywood, avec une pointe de fantastique. Mais ce qui frappe surtout c’est le respect et la fidélité de l’œuvre d’origine, notamment avec la reprise de la bande son originale. Les amateurs du dessin animé se retrouvent, l’esthétique est belle et c’est important de savoir garder une part d’enfance. Il y a néanmoins quelques ajustements qui sont censés servir l’histoire ! Est-ce qu’on y gagne au change ? Pas forcément. Ca renforce le coté “pickpocket” du personnage mais on perd en charme. C’est là que se trouve le problème du film. Il ne parvient jamais à être aussi charmant que l’original. Tout, mais vraiment tout, fonctionne moins bien que dans la version de Musker et Clements.

2875528.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Mena Massoud & Will Smith

En fait, les bonnes surprises de « Aladdin » viennent de là où on ne les attendait pas forcément ! À commencer par Will Smith en Génie ! Après un petit temps de latence pour s’habituer à son apparence, l’acteur va livrer une prestation dans la continuité de Robin Williams par sa folie cartoonesque mais aussi emprunte d’une plus forte humanité.  Il en ira d’ailleurs de même pour celle de la ravissante Naomi Scott, clairement la révélation du film qui crève l’écran plus que tous les autres protagonistes en Jasmine ! On ne pourra hélas pas en dire autant du très fadasse Aladdin, incarné par Mena Massoud ou de sa nemesis Jafar dont le choix du pauvre Marwan Kenzari dans le rôle relève de l’erreur de casting absolu.

Le ton est léger et l’ensemble manque d’envergure! Personnellement, j’aurais préféré une adaptation plus romanesque et personnelle du film de 1992 puisqu’on reste extrêmement proche du récit de base. Il n’y a aucune prise de risques et je note quelques éléments qui sont beaucoup moins marquants que la version animée, notamment la fin. D’ailleurs, le climax est assez mou et pas très beau visuellement. On ne ressent pas la tension et la peur pour nos héros.

Pour conclure, « Aladdin » possède un rythme enlevé et une audace réussie malgré un manque de charisme et de prise de risques..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s