La Dame de fer

Synopsis :

Margaret Thatcher (Meryl Streep), première et unique femme Premier ministre du Royaume-Uni (de 1979 à 1990), autrefois capable de diriger le royaume d’une main de fer, vit désormais paisiblement sa retraite imposée à Londres. Âgée de plus de 80 ans, elle est rattrapée par les souvenirs. De l’épicerie familiale à l’arrivée au 10 Downing Street, de succès en échecs politiques, de sacrifices consentis en trahisons subies, elle a exercé le pouvoir avec le soutien constant de son mari Denis (Jim Broadbent) aujourd’hui disparu, et a réussi à se faire respecter en abolissant toutes les barrières liées à son sexe et à son rang. Entre passé et présent, ce parcours intime est un nouveau combat pour cette femme aussi bien adulée que détestée.

19863644.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Meryl Streep

Le saviez-vous ? :

  • Il faut savoir que le titre « La Dame de fer » alias « The Iron Lady »  est en réalité le surnom attribué à Margaret Thatcher. Lors de ces décisions politiques, la dame est dépeinte comme intransigeante, sûre de ses décisions et semble avoir du mal à accepter les critiques. De prime abord, difficile d’apprécier cette femme qui fut la première dame à la tête de la Grande-Bretagne (et sans doute la plus détestée).
  • Margaret Thatcher fut décédée le 8 avril 2013 à l’âge de 87 ans à la suite d’un accident vasculaire cérébral.
  • C’est la troisième fois que Meryl Streep remporte l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle.

Ma critique :

En premier lieu, le film se concentre surtout sur sa vieillesse, sa sénilité et ses hallucinations plus qu’à sa vie politique. De plus, j’étais très gêné par le scénario et le rythme du film puisque les séquences défilent à toute vitesse, le spectateur a le droit à des flash-backs, des retours dans le passé et dans le futur continuellement, et de ce fait, on a du mal à suivre car tout est confus. Pour moi, le film évite la seule question intéressante : « est-ce qu’une femme doit devenir un salaud pour accéder au pouvoir ? » et malheureusement la cinéaste Phyllida Lloyd ne traite pas. On sent qu’elle a choisi de raconter aussi l’envers du décor. Si en politique, Madame Thatcher est plutôt peau-de-vache, dans sa vie conjugale c’est une femme aimant plus que tout sa famille et surtout son mari.

19863661.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Meryl Streep

Le point fort de ce film est sans aucun doute l’interprétation de Meryl Streep qui est exceptionnelle en Margaret Thatcher, elle a raflé toutes les récompenses pour ce film et elle ne les vole pas. On en oublie presque qu’elle joue tellement elle vit son personnage, c’est elle qui remonte en grande partie le film. De son côté, son mari Denis, incarné par Jim Broadbent, apporte une touche de sincérité et de finesse dans son jeu.

Je sens que la réalisatrice a peur d’affronter le sujet et qu’elle est sentie écrasée par le thème, c’est un film sur Margaret Thatcher, qui traite toute la dimension politique de sa vie de manière anecdotique, et la preuve est que le film commence au bout de 30 minutes où on voit cette vieille dame qui perd la tête, qui a des hallucinations, qui revoit son mari alors qu’il est décédé il y a des années. C’est un film qui devait montrer l’héroïsme d’une vie politique alors que c’est une tragédie de la vieillesse. Le film n’a aucune identité à l’image de Margaret Thatcher vieillissante, il essaye plusieurs pistes avec des images d’archives qui sont insérés, et finalement, ce qui prend le plus de place, c’est Margaret Thatcher à un âge très avancé qui perd la tête, et le spectateur n’a pas besoin d’un biopic sur cette femme pour le montrer…

Pour conclure, « La Dame de fer » est un film en demi-teinte, mais honnête, qui avait du potentiel grâce à l’interprétation magistrale de Meryl Streep mais de nombreux défauts le gâchent…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 11/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s