Irréprochable

Synopsis :

Sans emploi depuis un an, Constance (Marina Foïs) revient dans sa ville natale quand elle apprend qu’un poste se libère dans l’agence immobilière où elle a démarré sa carrière, mais son ancien patron lui préfère une autre candidate plus jeune (Joséphine Japy). Constance est alors prête à tout pour récupérer la place qu’elle estime être la sienne.

299952.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Marina Foïs

Le saviez-vous ? :

  • Pour son premier essai, le romancier Sébastien Marnier s’essaye à la réalisation et je dois dire que le résultat est très réussi !
  • Il faut savoir qu’il nourrit une véritable fascination depuis son enfance pour les personnages troubles ; en effet, comme il aime à le dire, les personnages de ses romans sont tous des désaxés ou des sociopathes en puissance et c’est le cas avec ce film !

Ma critique :

Le montage est manié à l’image d’un puzzle où l’assemblage de ces scènes successives et sans signification prennent petit à petit un sens. Finalement, cette lenteur du début devient un élément de fluidité et d’enchaînement qui fait pénétrer le spectateur dans la sphère psychologique du personnage, en soif de vengeance et de culpabilité face à sa frustration sans issue. C’est un thriller psychologique qui laisse la tension monter jusqu’à l’étouffement tandis que la bande-son augmente cette sensation d’asphyxie. La réalisation est soignée, vive et parfaitement contrôlée. Oui, le film commence par un drame social  puis avance progressivement dans le thriller qui devient plus intéressant, c’est très malin et assez trompeur.  On se demande vraiment où toutes ses combines vont mener.

299483.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Marina Foïs & Joséphine Japy

Le personnage borderline interprété avec une folle justesse par Marina Foïs laisse pantois et attire obligatoirement notre curiosité de spectateur. Son audace, sa désinvolture conservée en toute situation en font un être à part, complètement coupé des réalités. Elle est assez bluffante et s’impose comme une des meilleures comédiennes françaises de sa génération tandis que les seconds rôles l’entourent bien ; que ce soit la jeune Joséphine Japy ou les excellents Jérémie Elkaïm et Benjamin Biolay.

La tension est palpable quoique peut-être pas assez présente et on regrette légèrement que son personnage principal ne déraille pas plus dans la folie. Mais c’est le prix du réalisme et Sébastien Marnier réussit un joli tour de force avec ce premier essai, bien écrit, et auquel on ne peut reprocher aucune invraisemblance ou digression. Un suspense loin des grosses ficelles américaines qui maintient notre attention en se révélant une bonne surprise.

Pour conclure, « Irréprochable » est un premier thriller psychologique audacieux qui fait assez froid dans le dos, emmené par une Marina Foïs extraordinaire de justesse.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s