La Belle saison

Synopsis :

1971. Delphine (Izïa Higelin), fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper du carcan familial et gagner son indépendance financière. Carole (Cécile de France) est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d’amour fait basculer leurs vies.

240670.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Izïa Higelin & Cécile de France

Le saviez-vous ? :

  • Ce film est tout simplement un hommage appuyé au féminisme et notamment à ces femmes qui se sont battues pour le droit à l’avortement et la libération sexuelle. D’où l’intérêt d’ancrer cette fiction au coeur des années 70.
  • Pour cela, la réalisatrice Catherine Corsini s’est énormément documentée sur les mouvements féministes des années 70.

Ma critique :

Ce film rend un très bel hommage à ces femmes qui, en plein coeur des années 70, ont su se faire entendre avec courage et détermination pour une normale égalité avec les hommes. C’est également un très beau film d’amour entre deux femmes. Le scénario est certes prévisible mais bien mené qui met en avant la peur bien réelle du regard de l’autre et le refus de touts changements. Je comprends que ce film a été comparé au film de Kechiche : « La vie d’Adèle » mais la réalisatrice Catherine Corsini évite tout excès et d’hystérie. A la place, elle filme les corps, les visages, les tremblements de main avec pudeur et respect. Il n’y a jamais de vulgarité et la musique, qui accompagne une grande partie de l’histoire, rappelle le parti-pris simple et sincère de son regard de cinéaste ; de plus, elle dénonce la discrimination sociale, le rejet de la différence, l’homophobie, la bêtise humaine, laissant tout de même une grande partie de la narration au service des deux actrices principales. La reconstitution des années 70 est également très belle.

475859.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Noémie Lvosky & Cécile de France

Cécile de France a encore trouvé un rôle à la mesure de son talent, elle est lumineuse et explose le film tandis que sa partenaire Izïa Higelin est remarquable dans son rôle. Noémie Lvosky est exceptionnelle et dégage une profonde émotion dans le rôle de la femme du paysan, accrochée à des valeurs traditionnelles qu’elle voit voler en éclats. De son côté, Kevin Azaïs est touchant et plein de retenue dans la peau de son personnage, secrètement amoureux de Delphine.

Ce film soulève des questions de l’époque, qui raisonne encore aujourd’hui : « Pourquoi les femmes sont-elles moins payées que les hommes? Pourquoi une femme doit-elle censurer sa pensée en présence de mâles parfois? ». Toutes ces questions viennent s’ajouter à la principale et primordiale question: « Doit-on se laisser museler par des codes ou des règles pseudo morales ou vivre le grand Amour librement ? ». Le film tente d’y répondre à sa façon et c’est très beau !

Pour conclure, « La Belle saison » est un très beau film, d’une grande sensibilité et sensualité et d’une profonde émotion et réflexion sur l’amour, porté par deux actrices principales sublimes.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s