Simetierre

Synopsis :

Le docteur Louis Creed (Jason Clarke), sa femme Rachel (Amy Seimetz) et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s’installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l’aide d’un étrange voisin, Jud Crandall (John Lithgow). Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

null
Amy Seimetz, Jason Clarke & Jeté Laurence

Le saviez-vous ? :

  • Ce film est tiré du roman éponyme paru en 1983 de l’auteur américain Stephen King, qui ne cesse d’être adapté au cinéma et à la télévision. 
  • Il s’agit de la deuxième adaptation de ce livre après le film de Mary Lambert sorti en 1990. D’ailleurs, l’auteur a conservé le manuscrit du roman dans un tiroir durant trois ans avant de le publier, sous l’impulsion de sa femme.
  • L’auteur était réticent à sortir ce livre car il le jugeait trop effrayant.

Ma critique :

Honnêtement, cette adaptation est plutôt de bonne tenue malgré des maladresses! Toute la trame principale du roman et de la première adaptation est bel et bien présente, rassurez-vous, et, pendant sa première heure, le film réussit l’exploit de nous faire apprécier sa relecture en renouant avec cette atmosphère montant graduellement vers un tournant dramatique anxiogène que l’on sait inéluctable. Cependant, l’histoire et les événements s’enchaînent très vite et ne mènent pas à grand chose auquel on ne s’attend pas. Je reconnais que certaines scènes sont assez stressantes mais la deuxième partie n’est pas intéressante contrairement à la première ! C’est dommage que le film n’explore pas les autres endroits de la forêt car 85% du long-métrage se passe dans une maison.

null

Malheureusement, Jason Clarke ne m’a pas vraiment convaincu dans son rôle ; on n’y croit pas tellement alors que sa femme, incarnée par Amy Seimetz se montre plus juste tandis qu’on ne boudera pas notre plaisir de retrouver John Lithgow. Je souligne quand même la performance assez excellente de la petite Jeté Laurence à la fois douce et effrayante !

Le texte partait d’une idée de départ simple et universelle. Une question que nous nous sommes tous posés au moins une fois dans nos vies. Et si une personne qui nous est chère ne mourrait plus ? Il y a des maladresses scénaristiques qui sont trop peu traités pour qu’ils représentent un quelconque intérêt à l’histoire principale. Il en est de même pour les masques mortuaires d’animaux, très présents dans la bande annonce et à l’esthétique et la signification intéressante, bien que malheureusement trop peu développée. Les principaux thèmes que devraient être la perte d’un enfant, la vie après la mort et résurrection, bien que propices au genre, sont pourtant eux aussi traités avec si peu de subtilité..

Pour conclure, « Simetierre » est une nouvelle relecture du roman de King qui ne révolutionne pas les codes du genre avec des maladresses scénaristiques malgré quelques scènes réussies !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s