Dheepan

Synopsis :

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.

266358.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Antonythasan Jesuthasan

Le saviez-vous ? :

  • Jacques Audiard est un réalisateur qui compte dans le paysage du cinéma français. Tous ses films sont très attendus par la critique et le public !
  • Le film, qui retrace l’histoire d’un réfugié tamoul, en France, est sélectionné, en compétition, au Festival de Cannes 2015 où il remporte la Palme d’Or.

Ma critique :

Les Palmes se suivent et ne se ressemblent pas ! C’est du grand cinéma que nous offre Audiard! La puissance de l’oeuvre est telle qu’on n’en ressort pas indemne. Le film convainc par son authenticité et sa précision et ose briser les tabous sur la réalité des violences dans certaines cités françaises. De plus, il explore une partie des obstacles liés à l’intégration en prenant pour exemple une famille de réfugiés Sri Lankais confrontée ici à d’autres formes de ghettos. Il va droit au but  en rendant compte des profondes séquelles socio-psychologiques laissées par la violence des peuples et l’extrême pauvreté. Le film émeut le spectateur grâce à des sujets très variés mais qui s’assemblent parfaitement surtout pour la question de l’intégration.

477267.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Kalieaswari Srinivasan & Vincent Rottiers

Hormis Vincent Rottiers et Marc Zinga, le cinéaste Jacques Audiard a fait appel à des acteurs non professionnels pour tenir les rôles principaux de ce long-métrage. En effet, Antonythasan Jesuthasan et Kalieaswari Srinivasan n’avaient jamais fait de cinéma.

« Dheepan » est, de plus, ancré dans la réalité : le scénario traite à la fois d’un phénomène étranger (la guerre civile au Sri Lanka et les réfugiés que ce conflit génère) et « intérieur » (la violence et la précarité des cités en France). Audiard ne semble pas exprimer de point de vue, il se contente de faire juste, et efficace. D’autant plus que le film est traversé de magnifiques moments d’extase, qui tranchent avec l’âpreté de certaines scènes, mais qui rendent également celles-ci encore plus rudes. Ce que j’aime beaucoup dans ce film est son scénario, aux multiples intrigues, nous conte une histoire dure, poignante, avec beaucoup de bouleversements et une progression émotionnelle constante qui vous laisse finalement bouche bée.

Pour conclure, « Dheepan » est un film à la fois audacieux, généreux et nerveux qui oscille sans cesse entre douceur et violence, porté par des acteurs magnifiques. Une très belle Palme d’Or !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s