Brillantissime

Synopsis :

Angela (Michèle Laroque) pense avoir une vie idéale. Elle vit à Nice, dans un bel appartement, avec un beau mari (Pascal Elbé) et une charmante ado (Oriane Deschamps). Mais le soir de Noël, sa fille la laisse pour rejoindre son petit copain, son mari la quitte et sa meilleure amie (Rossy de Palma) préfère prendre des somnifères plutôt que de passer la soirée avec elle. Le choc ! Angela n’a plus d’autre choix que celui de se reconstruire… et ce n’est pas simple avec une mère tyrannique (Françoise Fabian), une meilleure amie hystérique et un psy (Kad Merad) aux méthodes expérimentales.

1717653.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Kad Merad & Michèle Laroque

Le saviez-vous ? :

  • Lorsqu’un cinéaste passe à la réalisation pour la première fois, il existe des problèmes d’argents liés la production.. C’est pourquoi Michèle Laroque a fait appel au crowdfunding, une méthode de plus en plus répandue qui permet de financer un projet en faisant appel au public. Ce dernier reçoit des contreparties (nom au générique, invitation à l’avant-première, rencontre avec le casting, goodies, …) selon le montant versé.
  • Elle décide d’adapter sa pièce de théâtre « Mon brillantissime divorce » et reprend l’idée du parcours d’une femme quittée par son mari mais change de point de vue.

Ma critique :

Pour un premier film, Michèle Laroque s’est complètement plantée… C’est dommage, il y avait de quoi faire quelque chose d’intéressant… mais les thèmes et les idées se succèdent sans être approfondis… c’est très superficiel… En effet, ce premier film souffre d’une direction artistique aléatoire, d’un scénario prévisible et d’une mise en scène bricolée. Quelques répliques restent drôles mais la plupart des gags tombent à l’eau. Tous les clichés y sont présents durant tout le film ! Il y a de temps en temps quelques situations assez amusantes, mais rien quand même d’inoubliable puisque l’ensemble reste bien terne, sans épaisseur. C’est vraiment dommage.

1645778.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Michèle Laroque

Le seul petit point positif du film est le personnage de Michèle Laroque dont l’actrice donne tout son sens à son personnage, parce que ce côté un peu naïf qui vit dans un monde édulcoré où tout est formidable apparaît au fil de l’histoire comme une façon de se protéger d’une mère écrasante qui la rabaisse sans cesse. C’est aussi une façon de se raconter sa propre vie, qui dans le fond ne lui convient pas, avec plus de douceur. Elle s’offre un casting de choix pour donner des allures comiques à l’épreuve que surmonte sa protagoniste avec des seconds rôles assez sympathiques : Rossy de Palma, Gérard Darmon, Kad Merad, Françoise Fabian, Michaël Youn..

Lorsque j’ai vu la bande-annonce de Brillantissime, je me suis dit que l’histoire n’avait pas l’air très claire. J’ai mis ça sur le compte de la bande-annonce. Mais non, c’est le film qui n’est pas très clair puisqu’on nage entre différents protagonistes , on survole même plutôt, sans jamais vraiment atterrir nulle part malgré un beau cadre ensoleillé.. Pour moi, Michèle Laroque ne parvient pas à élever cette comédie romantique au niveau qu’elle prétend viser. Dommage, ça tombe à plat, tout est téléphoné et on sort du visionnage sans rien en retenir…

Pour conclure, « Brillantissime » est une comédie ratée et insipide qui tire sur toutes les grosses ficelles, sans qu’aucune ne marche vraiment…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 7/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s