Une nouvelle amie

Synopsis :

À la suite du décès de sa meilleure amie (Isid Le Besco), Claire (Anaïs Demoustier) fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari (Romain Duris) de son amie va lui redonner goût à la vie.

417813.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Anaïs Demoustier & Romain Duris

Le saviez-vous ? :

  • La France a beau avoir légalisé le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, on a bien conscience que certains sujets liés à la famille et aux études de genre restent sensibles.
  • C’est dans ce contexte crispé de la société française que s’inscrit Une nouvelle amie, de François Ozon. Le film semble tomber à pic !
  • Il faut savoir que Ozon est un cinéaste tellement surprenant qu’il s’aventure dans des territoires inconnues et risquées mais il a le goût de l’aventure.

Ma critique :

Avec ce film, Ozon reconnaît ne pas avoir pas voulu faire un film militant et/ou pro mariage gay, mais que sans le vouloir, celui-ci a pris une dimension hautement politique. Mais pour bien le comprendre, il est préférable de voir le film jusqu’au bout… Car le film est clairement une ode à la tolérance ! Le cinéaste arrive à éviter les clichés et à instaurer de nombreux troubles sexuels qui font penser au cinéma d’Hitchcock. Il y a de l’émotion (juste ce qu’il faut), une touche d’humour, une teinte d’érotisme et surtout beaucoup de tact. La mise-en-scène est soignée, les décors canadiens apportent une dimension universelle à l’histoire. Celle-ci ne se déroule pas à un endroit précis, dans une banlieue précise mais ici et ailleurs, partout et nulle part à la fois. Un choix judicieux quand on pense à la portée sociale d’un tel film.

126259.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Romain Duris & Anaïs Demoustier

Quant au casting, celui-ci s’approche de la perfection : Romain Duris est tout simplement exceptionnel et brillant dans le rôle de cet homme qui se cherche et profondément touchant en Virginia qui se trouve enfin. Face à lui, Anaïs Demoustier confirme qu’elle est l’une des meilleures actrices françaises de sa génération, elle est parfaite dans ce personnage ambigu, un peu mystérieux et perdu et Raphaël Personnaz est excellent dans le rôle du mari.

Bien qu’il s’agit ici d’une adaptation d’un roman, Ozon s’applique a montrer à l’écran les thématiques qui lui sont chers et que l’on retrouve dans la plupart de ses films. On peut regretter par moment un souffle au niveau de l’intensité dramatique notamment lors des confrontations ! Fort,complexe,métaphorique parfois, jamais vulgaire ni ridicule, ni démonstratif ni gratuit, Ozon s’attarde sur les méandres de l’esprit humain, sur la complexité qui détermine le sexe d’un individu,avec une élégance teintée de provocation. Le dernier quart-d’heure est tout simplement bouleversant, entraînant le spectateur inévitablement dans une réflexion sur l’identité qui nous caractérise.

Pour conclure, « Une nouvelle amie » est un film constamment surprenant et original, avec une force inouïe sur l’ambiguïté et d’une belle maîtrise, porté par un casting proche de la perfection.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s