Alice au Pays des Merveilles

Synopsis :

Alice (Mia Wasikowska), désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu’elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou (Johnny Depp). Alice s’embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge (Helena Bonham Carter).

19244377.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Mia Wasikowska

Le saviez-vous ? :

  • Après l’adaptation en long métrage d’animation en 1951, le studio a appelé Tim Burton pour réaliser une nouvelle adaptation des romans de Lewis Carroll. De plus, le film a utilisé une technique de combinaison entre les prises de vue réelle et l’animation.

Ma critique :

Tout d’abord, Burton n’a plus rien à prouver de metteur en scène qui se remarque encore plus grâce à sa superbe réalisation et aux décors assez envoûtants. La direction artistique est extraordinaire et les effets spéciaux sont magnifiques (personne ne peut le nier) mais je reproche à Burton que son scénario est sans surprises et doté de défauts tels des facilités scénaristiques mais il reste intéressant à suivre.  La rencontre entre la réalité et le rêve est bien amenée, et le film traite de nombreuses autres thématiques telles la cherche de soi, le manque de confiance, etc…  Les scènes d’action ne sont pas si spectaculaires qu’elles le devraient comme la bataille finale légèrement molle, heureusement qu’il y a le face à face entre Alice et le Jabberwocky mais qui n’est pas si spectaculaire qu’il le devrait aussi. Les personnages sont très peu développés et peu attachants à part quelques exceptions.

19244376.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Johnny Depp

Le casting est vraiment inégal… La jeune Mia Wasikowska, révélée par Burton grâce à ce film, est crédible mais guère exceptionnelle et j’avoue que son personnage est peu empathique. Helena Bonham Carter est excellente en Reine Rouge complètement hystérique tandis que Johnny Depp excelle en Chapelier Fou et nous livre une performance ahurissante. En revanche, Anne Hathaway en fait des tonnes dans le rôle de la Reine Blanche et son personnage est vraiment ridicule et agaçant… C’est dommage car j’aime énormément cette actrice..

La narration est assez efficace et nous offre une suite au Alice d’origine, en déroulant ici son histoire en tant que monde adulte parmi meurtres fantastiques et barbares. Globalement, le film suit a peu près le même schéma que le Disney, on retrouve certaines scènes assez proches de l’original tout en ayant aussi quelques nouveautés comme l’histoire de la prophétie et un peu plus d’action. De plus, le spectacle est au rendez-vous même si une certaine froideur et quelques scènes mièvres viennent rompre l’harmonie..

Pour conclure, « Alice au pays des Merveilles » est un film irréprochable sur le plan technique avec un univers riche mais le résultat s’avère être lisse par moments…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s