Populaire

Synopsis :

Printemps 1958. Rose Pamphyle (Déborah François), 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard (Romain Duris), 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

20255503.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Romain Duris & Déborah François

Le saviez-vous ? :

  • Pour son premier film en tant que réalisateur, Régis Roinsard a eu l’idée de ce film lorsqu’il est tombé sur un documentaire autour de l’histoire de la machine à écrire et une séquence a particulièrement retenu son attention avec un court extrait sur les championnats de vitesse dactylo.

Ma critique :

Bon, le scénario est très prévisible mais ce film est un vrai coup de coeur pour ma part grâce à ses nombreux points forts : tout d’abord, une relation sentimentale assez intéressante qui sort des sentiers battus et un univers de la fin des années 50 qui est un plaisir des yeux ! Le milieu de la sténo-dactylo est joyeusement illustré tout le long du film et on se prend même au jeu de ces concours où on transpire, on stresse comme les concurrentes elles-mêmes, telle une compétition sportive ! De plus, ce premier film allie le charme et le kitsch des meilleures comédies romantiques américaines à l’excitation des grandes épopées sportives.

20255496.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Bérénice Bejo

Romain Duris est parfait, tandis que Déborah François illumine l’écran, à la fois modèle de douceur et de férocité. Le duo est absolument complice et pétillant ! C’est fou de la voir passer d’un état d’âme à un autre avec autant de facilité. Ce qui est remarquable aussi, c’est le rendu parfait de tous les autres acteurs. Les seconds couteaux bien connus ne passent pas pour autant inaperçus, comme Eddy Mitchell qui parvient à imposer une forte présence grâce à son charisme malgré ses courtes apparitions, Miou-Miou en mère bienveillante, ou Nicolas Bedos à travers son personnage et Bérénice Bejo assez convaincante.

Cela fait longtemps que je n’avais pas vu une comédie avec un humour aussi plaisant et savoureux avec une ambiance chaleureuse et positif qui fait plaisir. De plus, l’ambiance des années 60 est parfaitement maitrisée (décors, musiques, ambiance…). On est plongé dans ces années grâce à une réalisation tout aussi maitrisé et je dirais même magistrale. Tout les aspects sont maitrisés que ce soit la direction artistique, la direction d’acteur et le rythme du récit notamment le suspens de la compétition et bien sur la romance avec ses joies et ses déceptions. Bon, il faut reconnaître que tous les rebondissements classiques de la comédie romantique sont présents, ce qui constitue le seul défaut du film à mes yeux.

Pour conclure, « Populaire » est un premier film très prometteur et impeccable, qui allie le charme et le kitsch des meilleures comédies romantiques américaines, avec un formidable duo d’acteurs. Une très bonne surprise !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s