Wonder Wheel

Synopsis :

Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l’effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny (Kate Winslet), ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty (James Belushi), opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey (Justin Timberlake), séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina (Juno Temple), fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.

1673952.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Juno Temple

Le saviez-vous ? :

  • Avec une filmographie qui grossit à vue d’œil, Woody Allen est un cinéaste extrêmement prolifique puisque son rythme effréné de quasiment un film par an, un peu comme Claude Lelouch pour le cinéma français..
  • Bon, il y a quelques uns de ses films qui sont moins réussis que d’autres et son 47ème long-métrage, intitulé « Wonder Wheel » sorti l’année dernière, fait partie de cette catégorie..

Ma critique :

Je vais commencer par les points positifs de ce film :  Tout d’abord, la photographie, la direction artistique et la reconstitution d’époque des années 50 sont vraiment très réussies, la mise en scène est agréable, le scénario est plutôt bien écrit mais j’ai eu l’impression que ce n’est pas vraiment un film de Woody Allen puisque je n’ai pas vraiment reconnu le style du réalisateur. Cependant, j’ai beaucoup aimé que le film fait écho à « Annie Hall » et qu’il rebat les cartes habituelles du cinéma d’Allen : le cinéma, les gangsters, l’amour, les névroses et une absurde de la condition humaine.

5877268.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
James Belushi & Kate Winslet

Kate Winslet est vraiment extraordinaire et époustouflante dans ce film et nous livre même une de ses meilleures performances d’actrice et trouve un rôle à contre-emploi et c’est dommage qu’elle n’a pas reçu une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice suite aux accusations que le cinéaste est visé. De son côté, Justin Timberlake est épatant dans son rôle alors que je ne suis pas un grand fan de chanteur/acteur. Juno Temple est très crédible dans la peau de cette jeune femme Carolina tandis James Belushi est assez convaincant mais son rôle est moins marquant..

Les faiblesses du film m’ont un peu déçu puisque je m’attendais à mieux de la part du cinéaste ; même si je reconnais sa qualité et son talent de cinéaste, je souligne le peu de renouvellement et j’ai même l’impression que Woody Allen est à court d’idées… J’ai trouvé le scénario extrêmement prévisible et cliché puisque j’avais deviné la fin du film au bout de 45 minutes alors que je m’attendais à beaucoup de surprises et de rebondissements…C’est un scénario mineur que nous offre le cinéaste. Quand à la fin,  elle m’a laissé sur ma faim et laisse sur un goût d’inachevé..

Pour conclure, « Wonder Wheel » possède une sublime photographie mais un scénario peu inspiré qui ne laisse aucune surprise aux spectateurs malgré la performance magistrale de Kate Winslet !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s