Grâce à Dieu

Synopsis :

Alexandre (Melvil Poupaud) vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François (Denis Ménochet) et Emmanuel (Swann Arlaud), également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

4644370.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Melvil Poupaud, Denis Ménochet & Eric Caravaca

Le saviez-vous ? :

  • 3 ans après la sortie de l’excellent film oscarisé Spotlight qui dénonçait également la pédophilie au sein de l’Eglise, le nouveau film de François Ozon a suscité la problématique puisque le procès du père Preynat était en cours , un référé a été déposé pour reporter sa sortie en France mais la justice française n’a pas reporté la sortie du film.
  • Il s’intéresse au silence de l’Eglise ace aux agressions sexuelles subies par des enfants, et s’inspire de l’affaire du père Preynat, mis en examen en 2016 et placé sous contrôle judiciaire pour des agressions sexuelles remontant jusqu’à 1986.
  • Ce n’est pas la première fois qu’un film français traite de la pédophilie et prône la libération de la parole ; il s’agit de « Les Chatouilles » d’Andréa Bescond.

Ma critique :

Qu’on aime ou pas le cinéma de François Ozon, ce film ne laissera personne indifférent.. Si vous n’êtes pas émus, bouleversés ou révoltés, vous n’avez pas de coeur.. Sous forme de documentaire, ce film est fidèle aux témoignages des victimes regroupées dans l’association « La parole libérée ». Le parti narratif du film est d’ailleurs de s’intéresser successivement à trois de ces quadragénaires qui furent dans leur enfance la proie du religieux. Pour ma part, j’ai trouvé le film à la fois pesant et éprouvant sur certains aspects et j’ai beaucoup apprécié le traitement des personnages, les victimes mais également leurs proches, qui vivent tous avec une souffrance qu’ils gèrent différemment. Le traumatisme se ressent vraiment à l’écran, sans pour autant tomber dans la surenchère. On voit la façon dont ils se sont construits, l’impact que ces terribles événements a eu sur eux et leur motivation, différente de l’un à l’autre mais qui se rejoignent pour collectivement faire éclater la vérité et pouvoir continuer d’avancer dans leur vies respectives. Il faut accepter de souffrir avec les protagonistes mais les témoignages sont hyper forts et très justes il me semble.

1531949.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Swann Arlaud & Josiane Balasko

La qualité du jeu d’acteur vaut autant pour les rôles principaux que pour les rôles secondaires. Cela va du trio de tête Melvil Poupaud/Denis Ménochet/Swann Arlaud que pour les personnages interprétés par Josiane Balasko, Hélène Vincent et tous les autres impliqués dans ce drame. Les trois acteurs sont particulièrement époustouflants dans leurs rôles respectifs et donnent leurs meilleurs d’eux-mêmes : c’est absolument remarquable.

J’ai remarqué qu’avec ce film, Ozon déconstruit son cinéma puisqu’il délaisse l’artifice des fantasmes que l’on se raconte pour filmer, à l’inverse, des personnages qui, par la parole, donnent corps à pleurer. Le film frappe par sa pudeur, sa nuance et sa retenue, tout en faisant partager au spectateur les émotions et sentiments des victimes, de leur entourage et de l’église également. Il est important de dire que ce film n’est pas à charge contre l’Eglise dans sa globalité, certains protagonistes se chargent de le rappeler.

Pour conclure, « Grâce à Dieu » est un très grand film engagé, percutant et très important à l’heure où les institutions comme l’Eligse ici, doivent essayer de se remettre en question afin d’évoluer positivement où s’illustrent un magnifique trio d’acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s