La Promesse de l’aube

Synopsis :

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary (Pierre Niney) a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina (Charlotte Gainsbourg), sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…

3789873.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Pierre Niney & Charlotte Gainsbourg

Le saviez-vous ? :

  • Pour ceux qui ne le savent pas, « La Promesse de l’aube » est un roman d’aventure initiatique qui retrace 20 ans de la vie du romancier, aviateur Romain Gary et de sa mère.
  • En 1970, il y a eu une première adaptation de Jules Dassin qui n’avait pas bien marché malheureusement mais cette nouvelle adaptation, sorti en 2017 a rencontré un beau plus succès.

Ma critique :

Le film m’a assez bouleversé par cette histoire de relation entre une mère aimante mais assez étouffante, et son fils, qui va finalement passer sa vie à essayer de devenir ce que sa mère souhait qu’il devienne, est un véritable bijou de psychologie humaine. Ce long-métrage narre la relation fusionnelle et tumultueuse du romancier avec sa mère qui avait pour lui des grandes ambitions mais démesurées. Le cinéaste Éric Barbier tisse autour de ces deux protagonistes une épopée historique qui traverse les époques et les continents en gardant, en fil rouge, ce lien ombilical qui relie les deux êtres. La première partie du récit, située en Europe de l’Est, n’est pas vraiment captivante mais sert à mettre en place la relation mère/fils. La suite est une épopée exaltante et visuellement magnifique, les scènes d’aviation en pleine guerre sont d’ailleurs totalement immersives. Le travail visuel sur les effets spéciaux des scènes de guerre, des vols groupés de bombardiers ainsi que le rendu des aérodromes de l’époque est très réaliste et convaincant.

3707060.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Charlotte Gainsbourg

L’une des plus grandes réussites de ce film est Charlotte Gainsbourg qui trouve un rôle complètement épatant et à l’opposé de sa personnalité.. Honnêtement, je ne suis pas fan de l’actrice mais j’admets qu’elle est vraiment stupéfiante dans le rôle de cette mère célibataire excentrique ; elle campe ce personnage iconique d’une grande justesse, avec cette pointe d’accent qui ne la quittera pas tout au long du film. De son côté, Pierre Niney est assez convaincant dans la peau de Romain Gary qui fait face à des événements imprévisibles, torturé par sa relation toxique avec sa mère ! Je note également les courtes apparitions des très bons Didier Bourdon et Jean-Pierre Darroussin.

Les scènes d’aviation en pleine guerre sont d’ailleurs totalement immersives. Le film foisonne de situations amusantes, étonnantes, transportant le héros d’un lieu à l’autre, l’amenant à effectuer des rencontres, plus ou moins intéressantes, pour finalement aller de déroutes en succès, d’illusions en déceptions, au travers de l’Histoire. Des passages forts notamment dans la relation fusionnelle entre la mère et le fils mais aussi vers sa finale, saisissante à souhait.

Pour conclure, « La Promesse de l’aube » est une adaptation réussie du roman de Romain Gary malgré ses quelques longueurs, épaulé par un excellent duo de comédiens.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s