Downsizing

Synopsis :

Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le « downsizing ». Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion pour augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek (Matt Damon) et sa femme (Kristen Wiig) à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours.

null
Matt Damon & Kristen Wiig

Le saviez-vous ? :

  • « Downsizing » est le premier film très attendu de l’année dernière et je dois vous dire que ce film d’anticipation d’Alexander Payne est assez déroutant pour les multiples thèmes abordés et toutes les directions qu’il va !
  • D’abord, il faut savoir que le rapetissement est un thème qui a été traité plusieurs fois au cinéma.

Ma critique :

C’est un film qui m’a laissé un sentiment très mitigé.. Honnêtement, la première partie du film est vraiment excellente avec la partie science-fiction qui est très bien faite. Elle montre la genèse du downsizing et son évolution, jusqu’à ce que le personnage de Matt Damon se faire rapetisser. Cette partie est réussie et bien rythmée et je me suis dit que ce film allait devenir prometteur mais malheureusement ce n’est pas le cas… Lorsque le personnage de Matt Damon mesure 12 cm, le spectateur découvre un univers, celui du monde de « Leisureland » où vivent les personnes qui ont été réduites est stimulant et tout à fait pertinent. Puis arrive le personnage d’une réfugiée vietnamienne et le film bascule où on découvre avec stupéfaction l’envers du décor et la répétition du schéma mondial actuel avec le fossé entre riches et pauvres. Puis, le film bascule vers la fable écologique dont je me serais passé puisque cette partie est vraiment longue et hélas, le dernier tiers du long-métrage est flou…

null
Hong Chau & Matt Damon

Matt Damon excelle dans son rôle d’un homme banal rêvant de changer de vie, Christoph Waltz est à la fois convaincant et agaçant en voisin, Kristen Wiig joue bien même si on l’a voit peu mais la vraie révélation du long-métrage est l’actrice vietnamienne Hong Chau, nommée à au Golden Globe du meilleur second rôle, et probablement aux prochains Oscars. C’est elle qui nous réserve les moments les plus émouvants mais aussi les plus drôles du film. J’ai également beaucoup aimé les caméos de Jason Sudeikis, et surtout Neil Patrick Harris et Laura Dern qui sont absolument désopilants dans une scène qui me rappelle la vie rêvée des Kardashian.

Le scénario fonctionne assez bien selon moi, si l’on excepte la partie norvégienne de la fin qui fait un peu trop dans la leçon de morale écologique…  Le rythme s’essouffle et on a l’impression que le réalisateur s’emmêle les pinceaux, à ne plus trop savoir quoi dire, ni quel message ou quelle intention véhiculer. C’est dommage car le film avait tout pour devenir une grande oeuvre !

Pour conclure, « Downsizing » est un film ayant énormément de potentiels mais qui perd de sa saveur suite à une deuxième partie extrêmement ratée malgré un très bon début…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 12/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s