Joy

Synopsis :

Inspiré d’une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d’une femme (Jennifer Lawrence) farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

292414.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Jennifer Lawrence

Le saviez-vous ? :

  • Pour son nouveau film sorti en 2015, David O’Russell retrouve pour la troisième fois son trio d’acteurs fétiches : Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert de Niro
  • C’est une adaptation cinématographique de la vie de cette entrepreneuse et inventrice de la serpillère magique (ou Magic Map outre-Atlantique). A l’origine également des cintres anti-dérapants, elle fit une fortune à travers son entreprise et devint même présentatrice du télé-achat qui la fit connaître.

Ma critique :

Pour moi, « Joy » est un bon film qui est à la fois un biopic et une comédie dramatique rondement bien menée. En revanche j’ai eu un petit ressenti de déception car rien d’extraordinaire non plus dans ce métrage où le cinéaste ne prend pas trop de risques je trouve et reste dans un schéma archétype. Malgré un début assez maladroit mais qui présente finalement bien les personnages et surtout leur environnement et leurs relations, le film réussit à trouver un rythme assez intéressant qui permet au spectateur de ne jamais s’ennuyer. Le moins que l’on puisse dire est que David O. Russell est un homme qui n’aime pas changer ses habitudes.

293195.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Elisabeth Röhm, Robert de Niro & Isabella Rossellini

Il n’y a qu’à voir le casting pour le comprendre. Le réalisateur a réuni encore une fois Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert de Niro. Dans les rôles secondaires, on notera la présence d‘Isabella Rossellini et d‘Edgar Ramirez. Présente à quasiment chaque plan du film, Jennifer Lawrence nous prouve qu’elle est une des meilleures actrices de sa génération en remportant le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie tandis que le reste du casting est plutôt bon.

C’est également un joli portrait de femme, dans un film porté par une solide dramaturgie agrémentée d’une touche d’ironie qui donne au film une dimension critique assez agréable sur cette Amérique. Ce que je trouve assez remarquable dans ce film est que le rythme imposé plonge le spectateur dans un grand huit d’émotions contradictoires, sans pour autant donner l’impression de se disperser. Ce que je peux reprocher au film s’est sa facilité dans le scénario, toute problématique semble facile à résoudre, chaque étape également et Joy traverse tout cela avec une simplicité qui désole. On ne voit peut être pas assez l’impact sur sa vie personnelle et notamment sa vie de famille. C’est dommage. En soit, le film m’a paru bien trop court malgré ses deux heures, j’aurais aimé en découvrir beaucoup plus.

Pour conclure, « Joy » est autant un conte de fée qu’un récit autobiographique, porté par l’excellente Jennifer Lawrence malgré beaucoup de maladresses dans son scénario..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s