CoeXister

Synopsis :

Sous la pression de sa patronne (Mathilde Seigner), un producteur de musique (Fabrice Eboué) à la dérive décide de monter un groupe constitué d’un rabbin (Jonathan Cohen), un curé (Guillaume de Tonquédec) et un imam (Ramzy Bedia) afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…

088409.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Jonathan Cohen, Guillaume de Tonquédec & Ramzy Bedia

Le saviez-vous ? :

  • La bande-annonce m’avait laissé un peu perplexe, mais j’aime beaucoup Fabrice Eboué, dont les deux précédentes réalisations, « Case Départ » et « Le Crocodile de Botswanga », m’avaient bien fait rigoler.
  • Pour son troisième film, il revient en solo, sans con comparse Thomas Ngijol.
  • Tout d’abord, il a eu l’idée de ce film en voyant le clip des prêtres chanteurs. L’un d’eux avait abandonné sa vocation de religieux en raison du succès musical rencontré. L’humoriste a donc souhaité élargir cette histoire en y ajoutant un imam et un rabbin.

Ma critique :

On connaissait l’humour ultra-corrosif de Fabrice Eboué, et sa capacité à dépasser toutes les limites de la bienséance. Avec sa nouvelle comédie « Coexister », il s’illustre, avec une comédie très drôle, trash et politiquement correct, pour nous régaler dans un humour jouissif et irrévérencieux. En effet, tout le monde en prend pour son grade : les catholiques, les juifs, les musulmans… C’est assez vulgaire et gratuit mais je souligne le point fort de ce film est que cette comédie est 100% assumée ! Bien entendu, les spectateurs comparent cette comédie à « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? » où il y a les mêmes thématiques, concernant les différentes communautés.

Processed with VSCO with a9 preset
Audrey Lamy & Fabrice Eboué

Le trio musical composé de Bedia, Cohen et De Tonquédec fonctionne vraiment bien. Guillaume de Tonquédec régale en prêtre rigide, Ramzy Bedia est hilarant en faux imam attiré par les prostituées et l’alcool tandis que Jonathan Cohen est à hurler de rire et m’a achevé en rabbin dépressif depuis une circoncision ratée qui a brisé sa carrière de rock star des bar-mitsvah. De leurs côtés, Fabrice Eboué et Audrey Lamy campent un producteur lassé par la merditude de la musique actuelle, et son assistante nymphomane aux goûts très particuliers.

J’ai également adoré les références à « Rabbi Jacob » qui sont parfaitement assumées et qui m’ont beaucoup fait rire ainsi que la salle de cinéma où j’étais. De plus, Fabrice Eboué transmet une ode à la fraternité à travers son film sur ces diverses communautés.  Les gags ne sont ici pas lourds mais au contraire en grande majorité plutôt fins et drôles. Chacune des religions en prend pour son grade, sans favoritisme et sans enfoncer le clou non plus, juste avec quelques clichés connus de tous.

Pour conclure, « Coexister » est une comédie très drôle et désopilante mais à déconseiller aux personnes qui n’ont pas d’auto-dérision et qui n’aiment pas l’humour au second degré.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s