Les heures sombres

Synopsis :

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill (Gary Oldman) est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque. Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI (Ben Mendelsohn), se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout. Avec le soutien de Clémentine (Kristin Scott Thomas), celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire (Lily James), Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

169405.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Gary Oldman

Le saviez-vous ? :

  • Après la réception mitigée de son précédent long-métrage : « Pan », le réalisateur Joe Wright revient en ce début d’année avec un nouveau biopic sur Winston Churchill, sept mois après le précédent film avec Brian Cox.
  • Les « heures sombres » du titre sont en fait les quelques jours qui suivent la nomination de celui-ci en 1940. Le moment est catastrophique car les armées allemandes écrasent tout sur leur passage, les États européens capitulent les uns après les autres et le plus conséquent de l’armée britannique est sur le point d’être détruit à Dunkerque.
  • Gary Oldman a remporté l’Oscar du meilleur acteur.

Ma critique :

Loin d’un biopic académique et classique, ce film est un assez brillant thriller politique qui revient sur une époque de la carrière politique de Churchill mais c’est également un film sur l’affrontement :  de son ouverture où les clameurs aboient leur opinion à l’entêtement d’un guide refusant l’abandon, toute la dynamique repose sur l’adversité, le défi, et le soulèvement. Ce que je trouve remarquable est c’est un film sur Churchill mais pas que mais il convient de développer ce personnage pour pouvoir appréhender de manière satisfaisant cette époque. Comprendre à quel point il était tourmenté et parfois déprimé, et comment cela faisait contraste avec son immense force de caractère et sa fantastique éloquence. Il plonge dans l’intimité de Winston Churchill alors qu’il est nommé Premier Ministre le 10 mai 1940.

5463848.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Gary Oldman

Après plus de trois heures par jour de maquillage et bien des hésitations pour accepter ce rôle, Gary Oldman se glisse dans la peau de Winston Churchill avec un réalisme hallucinant. Lauréat du Golden Globe et l’Oscar du meilleur acteur en 2018, l’acteur est vraiment convaincant même si j’aurais préféré que ce soit Daniel Day-Lewis qui le remporte. Les seconds rôles sont aussi parfaits mais je regrette vraiment le manque d’exploitation des rôles féminins dans ce film ; même si Kristin Scott Thomas qui incarne sa femme et la jeune Lily James qui est sa secrétaires sont excellentes, leurs rôles sont vraiment sous-exploitées…

La reconstitution du Londres des années 1940 est très belle et convaincante et je note que les scènes de conflits, bien que brèves, sont filmées d’un point de vue original nous montrant ainsi une autre vision du désastre qui s’annonce. La réalisation est dynamique et fluide mais même si la scène du métro est convaincante, je sens que le cinéaste Joe Wright a voulu en faire trop pour arracher des larmes aux spectateurs et de rendre ce moment larmoyant…

Pour conclure, « Les heures sombres » est un film assez passionnant qui possède une reconstitution d’époque impeccable et reste relativement classique dans son procédé malgré quelques faiblesses… La performance de Gary Oldman est excellente !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Un commentaire

  1. Pour ma part, « Les Heures Sombres » est un bon film historique, se distinguant largement des drames historiques plus routiniers. L’histoire est intéressante et montre l’arrivée au pouvoir de Wintson Churchill, de ses difficultés à faire adopter son point de vue, des manipulations politiques, qui déjà à l’époque, gangrenaient la politique. L’intrigue est intéressante et le rythme, bien que lent, est en osmose avec le développement des personnages. La bande originale ainsi que la photographie sont particulièrement soignées. L’ensemble trouvera probablement son public auprès des spectateurs appréciant l’Histoire, les autres seront peut-être impressionnés par la performance de Gary Oldman, appuyé par un casting de qualité.
    Ma note : ★★★☆☆
    Ma critique : https://wp.me/p5woqV-5zD

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s