Wildlife – Une saison ardente

Synopsis :

Dans les années 60, Joe (Ed Oxenbould), un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents (Carey Mulligan & Jake Gyllenhaal) s’éloigner l’un de l’autre. Leur séparation marquera la fin de son enfance.

3008889.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Ed Oxenbould

Le saviez-vous ? :

  • Paul Dano fait partie de ces acteurs qui sont passés à la réalisation. C’est en découvrant le roman de Richard Ford, « Une saison ardente », que le comédien a toujours su que la famille serait le thème principal de son travail.
  • Il a également été présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2018.

Ma critique :

C’est un cinéma avec une vraie signature, celle d’un réalisateur talentueux qui filme avec intelligence un thème assez compliqué au cinéma mais il possède un vrai sens de l’observation ! La mise en scène est aussi élégante que maitrisée, le scénario finement et intelligemment écrit, les images splendides, la direction artistique dans son ensemble une réussite. Cette histoire, douce amère, d’un adolescent qui découvre la vie au travers de ses parents qui se déchirent , nous est conté avec une grande tendresse, une discrète pudeur et une belle délicatesse et je rajoute même qu’il est assez mélancolique.

2952639.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Carey Mulligan & Jake Gyllenhaal

J’avoue que j’ai une tendresse  particulière pour cette actrice au physique adolescente, la merveilleuse Carey Mulligan qui a une très belle carrière cinématographique et je dois dire qu’elle est vraiment formidable dans le rôle de la mère, paumée par la vie. Elle est vraiment touchante ! Jake Gyllenhaal est très convaincant, tout comme les seconds rôles que sont Bill Camp et le jeune Ed Oxenbould .

Le réalisateur offre un film assez contemplatif et il prend le parti comme pour souligner le délitement de cette famille, de veiller à ne bientôt plus montrer les trois personnages ensemble. Cette histoire nous démontre le rôle prépondérant de la communication dans un couple. Il faut à la fois savoir écouter l’autre et savoir bien s’expliquer en s’attachant à bien confirmer que l’autre a bien compris ce qu’on voulait dire. On suit cette histoire plongée dans leur intimité et cela nous permet d’en prendre conscience assez facilement d’autant plus qu’on la suit à travers leur enfant et le regard qu’il porte sur ses parents évolue de l’admiration confiante au jugement dégoûté. Ceci rend l’histoire encore plus personnelle et nous permet de prendre suffisamment de distance et nos opinions et regards vont changer sur eux.

Pour conclure, « Wildlife – Une saison ardente » est un film assez marquant pour sa simplicité de son propos et des images, porté par un très beau trio d’acteurs. Un premier long-métrage réussi !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s