Sils Maria

Synopsis :

À dix-huit ans, Maria Enders (Juliette Binoche) a connu le succès au théâtre en incarnant Sigrid, jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce, mais cette fois de l’autre côté du miroir, dans le rôle d’Helena…

549282.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Kristen Stewart & Juliette Binoche
  • Olivier Assayas fait toujours un cinéma indépendant assez bavard et intéressant, qui met en lumière des talents.
  • Avec ce film, il met en lumière l’excellente Kristen Stewart qui devient une de ses muses et l’a propulsé au rang des grandes stars et ce film occupe une place très occupante dans ce domaine là : elle a remporté le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Ma critique :

Le thème sur le temps qui passe, les marques d’un premier rôle pour une actrice à la renommée internationale. Sa confrontation avec le présent. L’auteur aborde ces thèmes avec beaucoup de brio et ce film m’a absolument passionné ! C’est brillant, mis en scène avec subtilité, dans une grande modernité de ton, une image splendide et des dialogues ciselés. La mise en scène, élégante et fluide, rend le film à la fois profond et rapide même s’il est parfois appuyé dans ses thèmes principaux. De plus, il est très ambigu concernant la perte de repères entre la fiction et la réalité !

527093.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Kristen Stewart

Nous retiendrons encore longtemps ce fabuleux duo Juliette Binoche/ Kristen Stewart. Cette dernière est excellente dans ce film, rien n’a voir avec Twilight, on retrouve la Kristen des débuts. Binoche trouve un rôle vraiment étincelant. Quant à Chloë Moretz sont rôle est moins récurrent, mais sont personnage de fausse écervelée est subtil et très bien incarné par notre jeune américaine, qui à l’image de son personnage, est en pleine expansion dans le business hollywoodien.

Les dialogues sont des bijoux, ciselés mais très naturels, et les balancements entre le jeu et la réalité sont du grand art. Olivier Assayas nous promène avec un brio et une élégance rares entre complicités de femmes et introspection, classicisme et modernité, romantisme des décors et médiocrité de l’univers people. Ce fût un vrai bonheur de mise en scène, avec de très bonnes idées et une dose d’humour très discrète souvent bien venue.J’ai adoré ambiguïté des rapports entre les personnages !

Pour conclure, « Sils Maria » est un drame extrêmement passionnant, qui possède un double sens de lecture, remarquablement servi deux comédiennes au sommet de leur art !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

2 commentaires

  1. […] C’est la seconde fois que la jeune actrice Chloë Moretz donne la réplique à une grande comédienne française, Isabelle Huppert ; 5 ans après Juliette Binoche pour l’excellent Sils Maria […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s