Une femme d’exception

Synopsis :

Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg (Felicity Jones) vient d’avoir un enfant et ne trouve aucun cabinet prêt à engager une femme… Lorsqu’elle accepte une affaire fiscale avec son mari Martin (Armie Hammer), elle comprend qu’il y a sans doute là l’occasion de faire évoluer sa carrière. Mais elle est surtout consciente de pouvoir changer le regard de la justice sur la discrimination fondée sur le sexe. Une femme d’exception retrace les jeunes années de celle que l’on surnomme « Notorious RBG ». Aujourd’hui âgée de 85 ans, elle siège à la Cour Suprême et est l’une des plus grandes figures progressistes des États-Unis.

OTBOS_08023_RC
Felicity Jones

Le saviez-vous ? :

  • Ce film retrace le parcours assez inouï de celle que l’on surnomme « Notorious RBG« , en référence au rappeur Notorious B.I.G..
  • Âgée désormais de 85 ans, Ruth Bader Ginsburg siège à la Cour Suprême (elle est l’une des quatre femmes à avoir occupée ce poste au cours de l’Histoire américaine) et est l’une des plus grandes figures progressistes des États-Unis. Elle a notamment cofondé le Women’s Rights Project (Projet pour les droits des femmes) au sein de l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) et s’est impliquée dans plus de 300 procès pour discrimination.

Ma critique :

Je tiens réellement à remercier cette femme, Ruth Bader Ginsburg, une icône dans le genre, qui a permis au sexe « dit » faible de se faire reconnaître et apprécier lorsque les femmes à diplôme égal avec le sexe opposé ont réussi à occuper des postes importants et ceci dans tous les domaines. Son combat et sa détermination ont ouvert des portes bien verrouillées pendant des années. C’est un biopic exposé de manière classique et efficace ! Le scénario est écrit par le neveu de l’héroïne et a été nourri par les commentaires de la juge elle-même. Là où le film se distingue, c’est qu’en lieu et place d’une charge contre le sexe masculin, le film nous permet de découvrir un couple en avance sur son temps où l’homme épaule sa femme qu’il considère comme son égale.

OTBOS_05379_RC
Armie Hammer & Felicity Jones

Mais le film ne serait sans doute pas aussi captivant sans la présence lumineuse de l’excellente comédienne Felicity Jones, dont la partition engagée n’a d’égale que son dévouement manifeste envers son incarnation d’une femme qu’elle admire sincèrement. Son couple avec Armie Hammer fonctionne plutôt bien même si on ne ressent pas d’étincelles mais l’acteur est convaincant dans le rôle de son mari, très aimant.

Sans doute trop académique et formaliste pour certains dont la mise en scène est classique, je trouve qu’il serait dommage de ne pas voir ce film pour ce qu’il est surtout : à savoir un hommage réel sur une femme de principe, brillante et déterminée ! A noter qu’une grande partie du film est consacré à une des très nombreuses affaires qui ont fait la gloire de Ruth, l’affaire Charles Moritz, célibataire à qui l’on refuse une déduction sur ses impôts sous prétexte qu’il est un homme (et non une femme) soignant sa mère. Eh oui, une affaire dans laquelle, pour une fois, c’est un homme qui subit une discrimination sexiste, une affaire dont l’astucieuse Ruth a deviné le potentiel en cas de victoire pour faire progresser la cause des femmes.

Pour conclure, « Une femme d’exception » est un biopic inspirant et passionnant malgré un côté académique et lisse dans sa réalisation mais il vaut le coup de le voir grâce à la performance de Felicity Jones !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s