Into the Woods, Promenons-nous dans les bois

Synopsis :

Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon (Anna Kendrick), le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique, Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger (James Corden) et sa femme (Emily Blunt) qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière (Meryl Streep) a jeté un mauvais sort…

21044617_20130927112311588.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Meryl Streep

Le saviez-vous ? :

  • Premier film des studios Disney sortis en 2015, « Into the woods » est une comédie musicale adaptée à Broadway, en 1986 par Stephen Sondheim, dont le célèbre Rob Marshall a pris les commandes, et il s’y connaît très bien dans ce genre-là puisqu’il avait réalisé deux comédies musicales : « Chicago » avec Richard Gere et Renée Zellweger, et « Nine » avec Daniel Day-Lewis et Marion Cotillard.

Ma critique :

Le film retouche un peu les mythes originels ce qui donne un rendu parfois assez brouillon, mais aussi un côté très chouette ! Le scénario est, dans un premier temps complètement échevelé ! Après, le film tombe parfois dans la banalité mais il y a de la profondeur. Certes la musique est légèrement envahissante – trop de chansons tue la comédie musicale – mais elle est surtout très jolie. Le réalisateur nous propose en général de bonnes choses, des mouvements de caméra bien étudiés et parfois des plains assez scotchants mettant bien en valeur la féerie et l’aspect enchanteur des contes de fées que l’on suivra durant ce film. De plus, il offre souvent des plans visuels vraiment beaux dans la forêt que traversent nos personnages de conte.

INTO THE WOODS
Emily Blunt & James Corden

Du côté des acteurs, Johnny Depp qui a le rôle du grand méchant loup est tertiaire mais non inutile. Quand à Meryl Streep, nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, livre une performance assez délirante mais maîtrisée d’une sorcière dont l’écriture m’a paru vraiment intéressante. James Corden, alias le boulanger, livre une prestation assez correcte dans l’ensemble mais son personnage aurait pu être bien meilleur. Anna Kendrick s’en sort aussi bien et Emily Blunt est très convaincante et son personnage apporte des éléments très intéressants dans le film.

Seulement, si il y a bien un défaut dont le film ne peut être exempt, ce serait dans la tournure que prend parfois le script et dans les facilités dont il fait preuve dans certains rebondissements. En effet, les péripéties sont parfois très convenues et leurs possibles contrecoups très décevants. Par exemple, lorsqu’on croit que le film est fini, nous avons un rebondissement  aussi inattendu que frustrant, qui fait terminer le film sur une réflexion consternante sur le bien et le mal. Je reproche également au film sa longueur, notamment la dernière demi-heure… Cependant, l’un des ces points forts est pour moi l’aspect des branches ainsi que les différents environnements et la répartition des ingrédients de chacun des contes donnent vraiment une ambiance mystique et de féerie qui est la bienvenue dans cette adaptation musicale.

Pour conclure, « Into the Woods, Promenons-nous dans les bois » est un film mêlant différents contes avec beaucoup de talent en proposant un divertissement réussi malgré une dernière demi-heure ratée…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s