L’Amour dure trois ans

Marc Marronnier (Gaspard Proust), critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice (Louise Bourgoin) va renverser toutes ses certitudes.

19853139.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Je ne savais pas à quoi m’attendre en allant voir « L’Amour dure trois ans« . Je n’ai pas lu le livre..et je ne savais pas de quoi parlait le film. Pourtant, le titre et le nom de Frédéric Beigbeder ont suffi à m’intriguer. Dès les premières minutes, des scènes d’amours nous plongent dans un couple qui vit l’amour fou.

La mise en scène est assez surprenante puisqu’on oscille entre la caméra de Marc (il s’adresse directement au public et raconte un peu son histoire, ses ressentis), flash-backs, effets d’images, et scènes « normales ». Si le tout s’équilibre bien, le personnage principal a un côté assez lisse. Par contre, les flash-backs ajoutent du dynamisme au film et permettent de se plonger plus facilement dans l’intrigue. C’est à la fois la force et la faiblesse du film : on a un peu de mal à se plonger dans l’intrigue à cause de la mise en scène mais elle enrichit une histoire assez banale.

20110310.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le jeu des acteurs est plutôt bon dans l’ensemble, même si certains personnages secondaires semblent assez inutiles (les parents de Marc, par exemple). Gaspard Proust est peu convaincant mais mention spéciale à la fraîcheur de Louise Bourgoin. Joey Starr casse son image de gros dur et montre une nouvelle facette de son talent après « Polisse », Valérie Lemercier est excellente en éditrice froide et opportuniste tandis que Jonathan Lambert est surprenant et très drôle. Une belle brochette d’acteurs, connus et moins connus, qui donne de la fraîcheur et de la bonne humeur au film.

C’est un bon divertissement qui se laisse voir et qui ne tombe pas dans le piège d’enfermer les intrigues dans un futur qu’on devine. Tout au long du film, les couples se forment et se séparent… et à la fin, rien ne laisse deviner si les couples qui restent sont promis à un bel avenir ou pas. On les quitte, avec leurs failles, avec leurs chances de se séparer ou pas, avec des pronostics… mais sans aucune certitude, une belle fin à mes yeux.

Pour conclure, « L’Amour dure trois ans » est une comédie assez sympathique et divertissante mais l’ensemble est un peu inconsistant pour ma part…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 12/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s