Millenium : Ce qui ne me tue pas

Frans Balder, éminent chercheur suédois en intelligence artificielle fait appel à Lisbeth Salander (Claire Foy) afin de récupérer un logiciel qu’il a créé et permettant de prendre le contrôle d’armes nucléaires. Mais la NSA ainsi qu’un groupe de terroristes mené par Jan Holster sont également sur la piste du logiciel. Traquée, Lisbeth va faire appel à son ami le journaliste Mikael Blomkvist (Sverrir Gudnason) qu’elle n’a pas vu depuis 3 ans.

2397570.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est l’adaptation  du livre de David Lagercrantz qui a repris la saga « Millenium » après le décès de Stieg Larsson. De plus, il faut savoir que ce nouvel opus, réalisé par Fede Alvarez n’est absolument pas un reboot de la saga, ni la suite directe du long-métrage de 2012 de David Fincher.

Disons-le d’emblée, ce nouvel épisode de la saga « Millenium » n’a plus grand-chose à voir avec les films suédois originaux, beaucoup plus fiévreux et versé vers le psychologique. De plus, il ne bénéficie ni de l’originalité voire du talent des précédents opus mais il se laisse regarder sans déplaisir. ni de l’originalité voire du talent des précédents opus. La mentalité propre aux nordiques est totalement absente et le film s’appuie plus sur le spectaculaire que sur le reste. Donc on est bien dans du blockbuster super production made in Hollywood et cela transpire de partout malheureusement…

Sylvia Hoeks (Pending)

Les comédiens assurent bien le job, Claire Foy en tête et il faut dire qu’elle s’en sort vraiment bien et prouve à mes yeux qu’elle est une des actrices les plus intéressantes de cette année. Mais pour moi, la vraie Lisbeth Salander est et sera toujours Noomi Rapace.

Il est clair que ce nouvel épisode souffre de la comparaison avec ses ainés (versions suédoise comme américaine), il n’y a pas l’âme des précédents opus mais je ne vais pas vous mentir, c’est loin d’être le désastre annoncé… L’atmosphère noire y est même si elle est moindre mais tout est beaucoup trop classique ici, peu de surprises également et on est loin de faire dans la finesse en terme de mise en scène. La violence y est également moins marquante comparé aux versions précédentes.  J’ai même remarqué que ce nouvel opus de la saga est tout à fait accessible et que le réalisateur a choisi la simplicité mais est-ce vraiment ce que l’on lui demandait ?

Pour conclure, « Millenium : Ce qui ne me tue pas » est un volet mineur de la saga, porté par l’épatante Claire Foy mais l’ensemble manque vraiment de saveur…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 11/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s