Valentin Valentin

Dans ce « fenêtres sur cour» qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s’aime, s’observe sans toujours se voir. C’est là que vit Valentin (Vincent Rottiers), jeune homme mélancolique, charmant, partagé entre sa maîtresse au tempérament insatiable (Marie Gillain), les trois jeunes filles (Marilou Berry, Agathe Bonitzer & Victoria Lafaurie) du cinquième étage qui tournent autour de lui, une gardienne démonstrative (Christine Citti) et une belle chinoise  dont la présence dans la maison d’en-face l’intrigue et le fait rêver. A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ? Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu’il déclenche ainsi une spirale de violences…

374156.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est l’adaptation du roman de Ruth Rendell, intitulé « La maison du lys tigré » et je dois dire que ce long-métrage a tout l’esprit et la signature du réalisateur Pascal Thomas. Le cinéaste apporte de la légèreté et l’insouciance apparente qui d’emblée apportent cette touche hors du temps, dans cet immeuble bien propret où cohabitent jeunes et moins jeunes, propriétaires, locataires et colocataires dans une joyeuse et douce, mais fausse convivialité, où tout est lissé, propre et mignon ! Tout ce petit monde s’observe, se désire et s’interroge avec un voyeurisme assumé d’une fenêtre à l’autre, d’un étage à l’autre, en fait presque du Hitchcock !

Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé un film de Pascal Thomas, j’avais envie d’intégrer cette communauté et j’aime beaucoup que le mystère des gens ne soit pas percé. Plus le film avance, plus il est poignant et Thomas articule magnifiquement le film choral avec une telle gourmandise : c’est un plaisir de cinéphile ! J’ai trouvé que c’est un film très ambitieux puisque Pascal Thomas essaye de tout réunir dans son nouveau long-métrage ; à savoir son univers, ses obsessions amoureuses, la tristesse du plaisir, la mélancolie.. C’est un film très riche sur la dualité des êtres, sur les apparences, et je trouve que le film est très réussi puisqu’il a un côté fantaisiste et excentrique puis le récit bascule dans un autre genre. L’une des réussites de ce long-métrage est la façon du cinéaste de filmer ce quartier qui est paradisiaque.

363276.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le casting est vraiment excellent : Vincent Rottiers en jeune homme élégant et réservé, se montre surprenant tant il est éloigné de ses rôles habituels et c’est bien ce qui lui donne tout son charme ! Son « très curieux » voisinage est représenté par le reste de la troupe, tous très enlevés et inspirés dans leur genre en parfaite galerie de personnages type. Tout y est de la nymphomane au mari violent en passant par l’artiste accomplie. Marilou Berry est également très bien dans le rôle d’une des voisines, Géraldine Chaplin est superbe et très émouvante dans ce rôle d’alcoolique au bord du gouffre et Marie Gillain est pétillante en nymphomane.

Les beaux films français qui distraient et développent l’esprit sont rares aussi faut-il remercier Pascal Thomas de mettre son talent et son expérience de la vie dans un cinéma toujours aussi personnel. Les interactions entre tous les personnages créent une sorte de bulle idéale ou chacun existe en et hors champ, ou la mise-en-scène épouse les corps, les humeurs et communique une vraie légèreté au spectateur !

Pour conclure, « Valentin Valentin » est un excellent film français, mêlant beaucoup de genres avec brio, avec une distribution étincelante !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s